L’Asie du Sud et de l’Est : la moitié de l’humanité

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle L - Tle ES | Thème(s) : L'Asie du Sud et de l'Est : les enjeux de la croissance
Corpus Corpus 1
L’Asie du Sud et de l’Est : la moitié de l’humanité

FB_Bac_98610_GeoT_LES_039

39

85

1

Quels sont les défis posés par une population considérable ?

1La moitié du monde

AD’énormes masses démographiques


chiffre clé L’Asie du Sud, de l’Est et du Sud-Est représentent plus de la moitié de l’Humanité : 54 %.

 La masse démographique de l’Asie du Sud et de l’Est est colossale : sur 7,3 milliards d’humains, la zone en regroupe près de 4 milliards.

 L’Asie méridionale compte 1,793 milliard d’habitants (1,282 en Inde) ; l’Asie orientale, 1,510 milliard (1,4 pour la seule Chine, État le plus peuplé du monde) ; l’Asie du Sud-Est, 633 millions.

BDes comportements démographiques contrastés

 Les pays les plus développés ont une démographie avancée (solde naturel de 0,5 % en Corée du Sud, négatif au Japon). La Chine a freiné violemment sa croissance démographique (+ 0,5 % : politique de l’enfant unique depuis 1979).

 Mais l’Inde ne ralentit que lentement et atteindra 1,652 milliard d’habitants en 2050. L’Asie du Sud connaît encore une croissance démographique élevée.

CD’exceptionnelles densités rurales

 Ces populations sont très denses, notamment dans les campagnes : plaines et deltas rizicoles concentrent parfois 1 000 hab./km².

 L’Asie reste donc fortement rurale : l’Inde l’est encore à 68 % et la Chine (à 48 %) n’est majoritairement urbaine que depuis 2011.

2De grandes aires de civilisation

ALa civilisation chinoise

 L’Asie de l’Est est le berceau d’une des plus grandes civilisations : la civilisation chinoise, vieille de 35 siècles.

 L’empire chinois perdure jusqu’en 1911 avec une remarquable stabilité spatiale et philosophique (confucianisme). Le monde sinisé s’étend jusqu’aux Corées et au Japon.

BLa civilisation indienne

 L’Asie du Sud est marquée par la civilisation indienne. Sa religion majoritaire, l’hindouisme, est apparue il y a 35 siècles.

 Mais le monde indien, unifié par la colonisation britannique, est aujourd’hui très divisé, opposant l’Inde au Pakistan musulman.

CLe carrefour du Sud-Est asiatique

 L’Asie du Sud-Est est un assemblage complexe, héritier d’influences chinoises et indiennes, marqué par l’hindouisme et le bouddhisme.

 À partir du xve siècle, la région a aussi connu l’influence de l’islam en Indonésie et en Malaisie ou du catholicisme aux Philippines.

3Le développement à l’aune de la démographie

ADe grandes disparités de niveau de vie

 La disparité des niveaux de vie (pib/hab. du Japon : 37 100 $ ; Bangladesh : 2 100 $) suscite des problématiques de développement différentes.

 L’Asie du Sud reste marquée par une grande pauvreté, qui est en voie de réduction en Asie de l’Est et du Sud-Est.

BUne fenêtre d’opportunité démographique

 L’Asie de l’Est se trouve dans une configuration démographique très favorable, avec un faible taux de dépendance de ses économies, où dominent les classes d’âge adultes.

 La Chine représente 24 % de la population active mondiale.

 En Asie du Sud, le poids des jeunes représente un défi considérable en termes d’équipements, d’éducation…

CDes perspectives différenciées

 L’avenir est lourd d’incertitudes : le Japon et la Corée du Sud stagnent, et la Chine vieillit très vite.

 Seule l’Asie du Sud devrait entrer dans une période favorable, avec des classes adultes plus nombreuses.

Conclure

La population de l’Asie du Sud et de l’Est (50 % de la population mondiale) poursuit sa croissance à des rythmes différents : ralenti en Asie de l’Est, élevé en Asie du Sud.

>>