L’eau, entre abondance et rareté

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Gérer les ressources terrestres
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
L’eau, entre abondance et rareté

FB_Bac_98613_Hge2_TT_036

36

85

1

(>dépliant,VetVI)

Comment l’eau est-elle répartie dans le monde et utilisée ? En quoi sa maîtrise modifie-t-elle les espaces ?

1État des lieux

AL’eau, une ressource abondante…

 L’eau est présente en grande quantité sur Terre mais 97,5 % de cette eau est salée. L’eau douce représente donc 2,5 % du volume total mais les deux tiers se trouvent dans les glaciers.

 L’eau facilement accessible (rivières, lacs, nappes souterraines) représente seulement 0,7 % du stock d’eau mondial. La part de l’eau renouvelée est encore plus faible (0,02 %).

B… mais inégalement répartie

Au niveau mondial. Les régions humides tempérées et la zone intertropicale concentrent l’essentiel de l’écoulement terrestre annuel.

Au niveau national. L’Islande (plus de 500 000 m3/hab/an) a des ressources en eau supérieures au Koweït.

À l’intérieur des États. Au Brésil, 70 % de l’eau se trouve en Amazonie et à peine 3 % dans le Nordeste (région du Nord-Est du Brésil)

 La pénurie d’eau ou l’excès d’eau peuvent avoir des conséquences dramatiques :

– en Afrique où sécheresses et inondations sont les plus meurtrières ;

– au Bangladesh qui est inondé certaines années.

C… et pas toujours accessible

L’accès à l’eau est un reflet des inégalités Nord-Sud.

 Avoir accès à l’eau signifie disposer de 25 litres d’eau par personne et par jour à moins de 200 mètres du lieu d’habitation.

 Plus d’un milliard de personnes dans le monde, en particulier en Afrique et en Asie, n’ont pas accès à l’eau potable.

L’insalubrité de l’eau et les insuffisances de l’assainissement tuent chaque année 2 millions de personnes.

2Des besoins croissants pour des usages variés

Depuis 1900, la consommation mondiale d’eau douce a été multipliée par 7.

AL’agriculture, première consommatrice d’eau

L’agriculture utilise 70 % de l’eau douce, parfois davantage dans les pays en développement. Cette eau sert surtout pour l’irrigation.

BL’industrie, deuxième consommatrice

L’industrie utilise 20 % de l’eau prélevée dans le monde (dont plus de la moitié pour l’Europe et l’Amérique du Nord). Mais avec le développement économique, les prélèvements pour l’industrie augmentent dans les pays du Sud.

CL’eau domestique, une consommation marginale

 Les 10 % restants sont prélevés pour l’usage domestique.

 Si, dans les pays développés, les prélèvements stagnent (prise de conscience des consommateurs, améliorations techniques), ils augmentent dans les pays en développement (croissance de la population).

3La maîtrise de l’eau et la modification des espaces

Pour trouver de l’eau, les hommes ont modifié les espaces naturels.

ALes grands barrages

Plus de 45 000 barrages de plus de 15 mètres de hauteur fonctionnent aujourd’hui (un certain nombre pour la production d’hydroélectricité). Malgré les critiques croissantes, leur construction continue.

BLe détournement des fleuves

Détourner les fleuves, parfois sur des centaines de kilomètres, pour irriguer les terres, est aujourd’hui critiqué. Mais des pays émergents continuent à lancer ces grands projets.

CLe dessalement de l’eau de mer

Extrêmement coûteuse, cette technique est utilisée pour alimenter plusieurs villes dans le monde, comme Riyad.

Conclure

Un meilleur accès à cette ressource vitale passe par une gestion maîtrisée.

>>