L’eau, une ressource stratégique

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Gérer les ressources terrestres
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
L’eau, une ressource stratégique

FB_Bac_98613_Hge2_TT_037

37

85

1

Indispensable aux hommes, l’eau est un enjeu géopolitique mais surtout une ressource fragile.

1L’eau au centre de conflits géopolitiques

Les deux tiers des fleuves du monde traversent plusieurs États. Le partage des eaux peut être source de conflits quand le pays d’aval dépend d’un fleuve dont la source est contrôlée par un autre pays.

ALa guerre de l’eau au Moyen-Orient

Israël et ses voisins se disputent les eaux du Jourdain. Israël puise 25 % de son eau dans le lac de Tibériade. Mais les rivières qui l’alimentent prennent leur source au Liban et sur le plateau du Golan (territoire syrien annexé par Israël). Israël contrôle aussi les nappes souterraines de Cisjordanie.

L’Irak et la Syrie sont dépendantes de la Turquie où se trouvent les sources du Tigre et de l’Euphrate.

L’Égypte dépend des eaux du Nil venant d’Éthiopie (à 80 %) et du Soudan.

BD’autres exemples de tensions régionales

 Les eaux du Colorado (États-Unis) sont convoitées par l’État fédéral, la Californie, particulièrement Los Angeles.

 Les eaux de l’Èbre (Espagne) exacerbent les tensions entre les régions autonomes.

 Le barrage de Farraka sur le Gange est un sujet de discorde entre l’Inde et le Bangladesh. Le traité de 1996 détermine quelle quantité d’eau doit s’écouler vers le Bangladesh.

2Des périls dus aux activités humaines

ALes catastrophes régionales

La mer d’Aral a perdu 75 % de son volume et sa salinité a été multipliée par 100 suite aux prélèvements opérés par l’urss pour intensifier la culture du coton en Asie centrale. Les aménagements réalisés pour la sauver sont insuffisants.

Le lac Tchad a diminué à cause de la sécheresse et surtout des prélèvements pour l’irrigation. Les pays frontaliers se sont engagés à en faire une zone humide.

BLes pollutions

 Les pollutions d’origine agricole sont liées à l’essor de l’agriculture intensive.

 Les pollutions d’origine industrielle et urbaine sont anciennes. Elles sont combattues dans les pays du Nord et augmentent dans ceux du Sud.

3Vers une gestion durable de l’eau

La demande en eau a triplé en 20 ans. D’ici 2025, elle va encore progresser (>dépliant,VetVI).

AÉconomiser l’eau

 En réduisant la consommation.

 En réduisant les gaspillages avec l’irrigation gravitaire (la plus pratiquée), 50 % de l’eau s’évapore ou s’infiltre dans le sol.

 En ménageant les ressources souterraines. Le pompage ne doit pas dépasser le renouvellement annuel.

 En préservant les zones humides. Mais dans les pays développés, une grande partie de ces zones a disparu.

BLutter contre les pollutions

Le traitement des rejets industriels et des eaux usées (très coûteux) est le privilège du Nord. Au Sud, ces eaux sont souvent rejetées sans avoir subi de traitement.

CCoopérer

 La conférence de l’onu sur l’eau (1997) est la première d’une série qui se poursuit depuis (6e Forum mondial de l’eau, Marseille, 2012).

 L’objectif 7 du Millénaire pour le développement (onu, 2000) prévoyait de réduire de moitié la population qui n’avait pas accès à l’eau potable et à un assainissement rudimentaire. Ce défi a été accompli.

Conclure

L’eau est une ressource stratégique. Pour parvenir à un usage durable de l’eau, il faut mettre en place des solutions qui protègent les consommateurs et les écosystèmes.

>>