L’émergence de la démocratie

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Le système politique démocratique
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
&nbsp
L&rsquo &eacute mergence de la d&eacute mocratie

FB_Bac_98605_SspT_ES_002

2

13

2

(&gt d&eacute pliant,I&agrave III)

La premi&egrave re d&eacute mocratie  est  n&eacute e &agrave   Ath&egrave nes au Ve  si&egrave cle avant notre &egrave re. Comment  cette  id&eacute e  a-t-elle &eacute volu&eacute jusqu&rsquo &agrave nos jours  ?

1La d&eacute mocratie des Anciens

ALa naissance de la d&eacute mocratie &agrave Ath&egrave nes au Ve  si&egrave cle av.  J.-C.

&thinsp La d&eacute mocratie repose sur le principe du gouvernement du peuple par le peuple, celui-ci &eacute tant constitu&eacute d&rsquo individus libres et &eacute gaux. La premi&egrave re d&eacute mocratie appara&icirc t au ve  si&egrave cle avant notre &egrave re &agrave Ath&egrave nes.

&thinsp La d&eacute mocratie ath&eacute nienne est une d&eacute mocratie directe exerc&eacute e par l&rsquo assembl&eacute e des citoyens, dont sont exclus les femmes, les esclaves et les &eacute trangers (les &laquo   m&eacute t&egrave ques  &raquo ). Elle se distingue de la monarchie (gouvernement d&rsquo un seul) ou de l&rsquo oligarchie (gouvernement de quelques-uns).

BLa critique de la d&eacute mocratie ath&eacute nienne

&thinsp La d&eacute mocratie ath&eacute nienne a &eacute t&eacute vivement critiqu&eacute e par les philosophes de l&rsquo &eacute poque. Dans La R&eacute publique, Platon consid&egrave re ainsi que la d&eacute mocratie est un r&eacute gime politique d&eacute magogique, fond&eacute sur la libert&eacute et l&rsquo &eacute galit&eacute , qui marque la victoire des pauvres sur les riches.

&thinsp La d&eacute mocratie est attach&eacute e aux micro-&Eacute tats que furent les cit&eacute s grecques antiques. C&rsquo est pourquoi Jean-Jacques Rousseau consid&egrave re que ce r&eacute gime politique ne peut &ecirc tre institu&eacute que dans de petits &Eacute tats.

&thinsp Dans les d&eacute mocraties antiques, le peuple a une d&eacute finition tr&egrave s restrictive. Les citoyens sont obligatoirement des hommes et ils doivent &ecirc tre n&eacute s dans la Cit&eacute . Ils ne constituent donc qu&rsquo une minorit&eacute de la population de l&rsquo &Eacute tat.

2La d&eacute mocratie moderne

ALa naissance de la d&eacute mocratie lib&eacute rale au XVIIIe  si&egrave cle

&thinsp La D&eacute claration d&rsquo ind&eacute pendance des &Eacute tats-Unis en 1776 marque l&rsquo av&egrave nement de la d&eacute mocratie moderne. La R&eacute publique am&eacute ricaine (1783) institue un r&eacute gime repr&eacute sentatif, dans lequel le pouvoir est exerc&eacute par des repr&eacute sentants &eacute lus par le peuple (&gt fiche6). Ce r&eacute gime est fond&eacute sur deux principes  : la souverainet&eacute du peuple (c&rsquo est le peuple qui d&eacute cide en dernier ressort) et la s&eacute paration des pouvoirs. Ce r&eacute gime d&eacute mocratique met l&rsquo accent sur les libert&eacute s individuelles et la d&eacute fense de la propri&eacute t&eacute priv&eacute e, dans le cadre d&rsquo un &Eacute tat f&eacute d&eacute ral.


citation &laquo   Les hommes naissent et demeurent libres et &eacute gaux en droits.  &raquo

D&eacute claration de 1789

&thinsp Lors de la r&eacute volution de 1789 en France, la D&eacute claration des droits de l&rsquo hommeet du citoyen &eacute nonce un ensemble de droits. Inspir&eacute e par la D&eacute claration d&rsquo ind&eacute pendance am&eacute ricaine, elle affirme que les hommes sont &eacute gaux, et d&eacute finit des droits dont tout homme doit disposer  : libert&eacute , propri&eacute t&eacute et r&eacute sistance &agrave l&rsquo oppression.

BL&rsquo opposition de deux mod&egrave les  : d&eacute mocratie  lib&eacute rale  et  d&eacute mocratie  populaire

Apr&egrave s la Seconde Guerre mondiale, deux mod&egrave les d&eacute mocratiques s&rsquo opposent  : celui des d&eacute mocraties occidentales et celui des d&eacute mocraties populaires.

&thinsp Les d&eacute mocraties occidentales sont fond&eacute es sur deux principes essentiels  : la libert&eacute et l&rsquo &eacute galit&eacute . Tous les individus sont libres dans le cadre de la loi, et &eacute gaux devant la loi. Ces d&eacute mocraties repr&eacute sentatives sont des &Eacute tats de droit, dans lesquels tout pouvoir politique s&rsquo exerce dans un cadre juridique auquel il doit se soumettre.

&thinsp On parle de &laquo   d&eacute mocraties lib&eacute rales  &raquo par opposition aux &laquo   d&eacute mocraties populaires  &raquo .

&thinsp Apparues apr&egrave s la Seconde Guerre mondiale, en Europe de l&rsquo Est principalement, les d&eacute mocraties populaires sont dirig&eacute es par des partis uniques plac&eacute s sous l&rsquo influence de l&rsquo Union sovi&eacute tique.

La notion de d&eacute mocratie populaire trouve son origine dans une critique des d&eacute mocraties repr&eacute sentatives, alors consid&eacute r&eacute es comme des r&eacute gimes au service d&rsquo une minorit&eacute , la bourgeoisie.

Elles disparaissent apr&egrave s la chute du mur de Berlin &agrave la fin des ann&eacute es 1980.

Conclure

Les d&eacute mocraties modernes, tout comme la d&eacute mocratie des Anciens, reposent sur le principe de souverainet&eacute populaire. Mais elles traduisent une vision plus large de la citoyennet&eacute et instituent des d&eacute mocraties repr&eacute sentatives.

>>