L’Empire français au moment de l’exposition coloniale 
de 1931

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S | Thème(s) : Colonisation et décolonisation - La République française face aux enjeux du XXe siècle
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
L’Empire français au moment de?l’exposition coloniale
de?1931L•ES•S
 
 

FB_Bac_98612_Hge1_TT_018

18

xx

4

En 1931, l’empire colonial français est à son apogée. C’est aussi le début des contestations.

1L’empire colonial français

En 1931, la France possède le 2e empire colonial du monde (après la Grande-Bretagne) par ses dimensions (12 millions de km2) et par sa population (60 millions de personnes).

AEn Asie

L’Indochine française comprend la Cochinchine, l’Annam, le Tonkin, le Cambodge et le Laos.

BEn Afrique

? La France domine la majeure partie de l’Afrique de l’Ouest. Madagascar est soumise en 1896. Progressivement, l’Afrique du Nord passe sous domination française.

? Les colonies d’Afrique noire sont regroupées en deux fédérations : l’Afrique occidentale française (l’aof), créée en 1895, et l’Afrique équatoriale française (aef), en 1910.

COutre-mer

La France annexe la Nouvelle-Calédonie en 1853 et Tahiti en 1880.

2L’exposition coloniale internationale de 1931

AUne idée de la France

Les dirigeants de la IIIRépublique veulent faire prendre conscience aux Français de l’immensité de leur empire et du bien-fondé des conquêtes coloniales. Le commissaire général de l’exposition est le maréchal Lyautey.

B110 hectares d’exposition

? L’exposition, qui se tient au bois de Vincennes à Paris, est inaugurée le 6 mai 1931 par le président de la République Gaston Doumergue. Plusieurs pays sont présents ; la Grande-Bretagne a décliné l’invitation. Toutes les colonies et tous les protectorats français sont représentés.

? Pour l’occasion, on reconstitue un temple cambodgien d’Angkor Vat et la mosquée de Djenné au Niger. On reproduit des villages africains et malgaches. Des orchestres africains ainsi que des danseurs annamites et canaques assurent l’animation. Le musée permanent des colonies présente l’histoire et la géographie des possessions françaises et l’art indigène.

CUn succès populaire

L’exposition connaît un immense succès : en six mois, elle attire 8 millions de visiteurs (dont 1 million d’étrangers) venus davantage par curiosité que par conscience coloniale.

3Vers une remise en cause du colonialisme

AEn France

? Inscrit dans les « 14 points » de Wilson (janvier 1918), le « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » fonde la première revendication politique des peuples colonisés.

? Si, à ses débuts, l’entreprise coloniale provoque peu de critiques, dans l’entre-deux-guerres des groupes d’extrême gauche et quelques intellectuels remettent en cause la domination coloniale.

BDans les colonies

? Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la contestation progresse. La dégradation de la situation économique (baisse du cours des matières premières…), qui débute avant la crise de 1929, aggrave les conditions de vie des populations indigènes. Ainsi, les mouvements indépendantistes peuvent compter sur le soutien des masses rurales.

?En Indochine, le soulèvement des tirailleurs de Yen Bay (encadré par le Parti national du Vietnam créé en 1927) échoue en février 1930 mais il ouvre une période d’agitation paysanne.

? Les premières histoires nationales en arabe sont publiées par ­l’Association des oulémas d’Algérie (fondée en 1931).

Conclure

L’affaiblissement de la France pendant la Seconde Guerre mondiale entraîne la chute de son empire colonial.

>

>