Fiche de révision

L'engagement des citoyens dans la défense

Contenu

A Le parcours civique transmet une culture de la Défense

Afin de maintenir un lien entre la Défense et la société civile, la conscription est remplacée depuis 1997 par un parcours civique en trois étapes, obligatoire pour les filles et les garçons : l'enseignement de la Défense au collège et au lycée (missions de la Défense, risques actuels…), le recensement (inscription en mairie sur les listes électorales à 16 ans) et la Journée Défense et Citoyenneté (dès 17 ans). Les citoyens sont alors informés du rôle de la Défense, sont initiés aux premiers secours et aux métiers de la Défense, visitent des installations militaires… Le certificat d'accomplissement de la JDC est indispensable pour s'inscrire aux examens officiels (CAP, permis de conduire…).

Un service national universel (SNU) doit prochainement entrer en application (voir fiche 12).

#vidéo

La JDC au centre de secours d'Oloron

foucherconnect.fr/20pbpro79

B Participer activement à la sécurité nationale

Chaque citoyen peut s'engager dans la Défense en rejoignant les forces armées ou la sécurité civile. Les citoyens intéressés, entre 16 et 25 ans, peuvent effectuer un service civique ou militaire volontaire de 6 à 12 mois, pour accomplir un projet d'intérêt collectif dans divers domaines : culture, action humanitaire, éducation, santé, environnement, mémoire et citoyenneté… Ces projets sensibilisent les citoyens aux enjeux de la solidarité internationale (campagnes d'information, projets concrets de développement…).

Les engagés volontaires répondent à une motivation et une curiosité personnelles, à une volonté d'être utile aux autres, de contribuer à répondre aux besoins de la société, et également d'acquérir des expériences professionnelles. Les citoyens peuvent prolonger ce service en s'engageant dans la réserve militaire ou citoyenne : ils sont alors volontaires pour accomplir, en plus de leur travail civil, des périodes de service annuelles.

C Cybersécurité et défense numérique

L'information s'impose dans notre quotidien, par la multiplication des médias de masse sur des supports variés (presse, télévision, Internet…). L'internaute n'est plus seulement récepteur, il devient émetteur d'informations et initiateur de débats. Certaines idées qui circulent sur Internet peuvent être volontairement ou involontairement fausses. Les citoyens doivent donc garder un esprit critique, comparer et multiplier les sources d'information pour se construire un jugement objectif.

Chacune de nos activités numériques laisse des traces dont l'usage peut être difficile à contrôler (ex. : liste des sites consultés transmise automatiquement à des sites publicitaires, informations et documents sur Facebook difficiles à supprimer et consultables par tous…). Tout utilisateur d'Internet doit faire attention à sa propre sécurité, doter son support multimédia de systèmes de sécurité (anti-virus, pare-feux…) qui garantissent la protection des données personnelles et empêchent l'usage frauduleux d'informations privées (adresse, identité, coordonnées bancaires…).

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner