L’enracinement de la culture
 républicaine (1880‑1890)

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S | Thème(s) : Les Français et la République - La République française face aux enjeux du XXe siècle
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
L’enracinement de la culture
républicaine (1880?1890)L•ES•S
 
 

FB_Bac_98612_Hge1_TT_020

20

57

5

Comment les républicains parviennent-ils à enraciner la culture républicaine en France ?

1Une nation républicaine

La IIIRépublique est proclamée le 4 septembre 1870.

ALa consolidation du régime républicain

? La démission du président Mac-Mahon, en 1879, affaiblit le pouvoir présidentiel au profit de la Chambre des députés qui devient l’institution essentielle. Élus au suffrage universel, les députés représentent la Nation.

? Les républicains opportunistes, au pouvoir de 1877 à 1899, consolident la démocratie grâce à des lois qui instaurent plus de libertés et de droits sociaux.

? La révision du 14 août 1884 est la plus importante de la IIIRépublique : elle affirme que la République est le régime définitif de la France. Les membres des familles qui ont régné sur la France sont inéligibles à la présidence de la République. Les prières publiques à l’ouverture de la session parlementaire sont supprimées.

BLes symboles de la République

? La République emprunte ses symboles à la Révolution française :

– le 14 juillet devient la fête nationale de la République (loi du 6 juillet 1880) ;

– la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » est inscrite notamment sur les façades des mairies ;

– le buste de Marianne, coiffé du bonnet phrygien, est présent dans toutes les mairies ;

– le drapeau tricolore devient le drapeau français ; La Marseillaise redevient l’hymne national.

? Des statues à la gloire de la République sont élevées sur de nombreuses places de villes françaises.

? Les artères importantes ou des places sont baptisées du nom de « République ». À Paris, la place Royale devient la place de la République en 1883.

2L’État républicain et la société

AL’école de la République

? Les Républicains veulent former des citoyens capables de faire usage du droit de vote acquis en 1848.

? Les lois Ferry. La gratuité de l’enseignement primaire est acquise en 1881. Elle permet d’imposer l’obligation scolaire (1882). En 1882, la laïcisation des programmes (le cours d’instruction civile et morale remplace l’instruction religieuse) est suivie de près de celle des personnels (loi Goblet, 1886).

? Les programmes reflètent l’ambition des républicains. L’histoire, la géographie, la morale, la leçon de choses, les sciences naturelles entrent dans les programmes.

? En 1879, chaque département doit se doter d’une école normale d’institutrices. La loi Camille Sée (1880) crée un enseignement secondaire public féminin.

BL’armée et l’obligation militaire

? Le service militaire est obligatoire. En 1889, la durée du service militaire est de trois ans. Pour beaucoup de jeunes Français, l’armée joue un rôle d’intégration.

? Créés en 1882, supprimés en 1889, les bataillons scolaires rassemblent les élèves des écoles publiques pour des exercices de gymnastique et de maniement d’armes.

3Les grandes libertés publiques

? La liberté de réunion est partiellement reconnue par la loi du 30 mai 1881. Les réunions publiques doivent faire l’objet d’une déclaration préalable.

? La loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 permet à la presse de s’épanouir.

? Le droit syndical est reconnu par la loi Waldeck-Rousseau du 21 mars 1884.

Conclure

Deux institutions jouent un rôle fondamental dans l’évolution de la conscience nationale républicaine française : l’école et l’armée.

>

>