L’entretien d’embauche

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries industrielles | Thème(s) : L’embauche et la rémunération

L’entretien d’embauche est l’étape décisive qui permet à l’employeur de mieux cerner le candidat, de se faire une première impression sur sa personnalité, d’évaluer ses compétences et ses capacités d’adaptation.

1 Les différentes formes d’entretiens


 L’entretien en face à face : il peut prendre la forme d’entretiens successifs avec plusieurs interlocuteurs (chef de service, responsable du personnel…).

 L’entretien face à un jury : le candidat est face à plusieurs personnes qui posent chacune des questions de nature différente.

 L’entretien collectif : il se déroule avec plusieurs candidats à un même poste, invités à débattre sur un sujet commun pour découvrir la personnalité de chacun. Il est souvent suivi d’un entretien en tête à tête.

À savoir

La phase d’entretiens peut être ponctuée de tests techniques, d’aptitudes, de personnalité, de mises en situation.

2 L’entretien de recrutement

A La préparation de l’entretien


Il s’agit de mettre toutes les chances de son côté en réfléchissant aux éléments suivants :

- s’informer sur l’entreprise, le poste à pourvoir, le secteur d’activité… ;

- analyser tous les aspects de son parcours et sélectionner les points forts en rapport avec le poste convoité ;

- anticiper les situations, en réfléchissant aux questions qui seront posées (qualités, défauts, mobilité, salaire…).

Attention

Il est important de se renseigner sur les questions le plus fréquemment posées et les objections le plus souvent rencontrées en entretien, par exemple auprès de Pôle emploi qui propose des ateliers de préparation aux entretiens d’embauche. En effet, un entretien bien préparé permet d’éviter le stress et d’avoir un discours plus argumenté.

B La présentation du candidat


La ponctualité, la présentation vestimentaire, la courtoisie, le langage, l’attitude au cours de l’entretien comptent tout autant que les arguments et jouent en faveur des candidats.

C Le déroulement de l’entretien


L’entretien se décompose en 3 phases qui revêtent chacune une importance particulière et auxquelles le candidat doit se préparer.

L’accueil

Le corps de l’entretien

La conclusion

Les premières minutes permettent au recruteur de se faire une première impression sur des éléments visuels.

Le candidat doit convaincre l’employeur qu’il est fait pour le poste, mettre en avant ses points forts et rester positif.

Laisser une ouverture, s’informer sur les conditions de travail, le salaire…

Donner la meilleure image de soi, saluer, attendre d’y être invité(e) pour s’asseoir, pour prendre la parole.

Être à l’écoute, répondre aux questions de l’employeur en illustrant ses propos de faits concrets (résultats, chiffres…).

Connaître la suite donnée à l’entretien : délai de réponse, convocation, savoir qui reprend contact et par quel moyen.

S’il est demandé de se présenter, le faire de manière concise (formation, expérience…).

Manifester sa motivation en posant des questions sur le poste, sur l’entreprise.

Remercier le recruteur pour l’entretien.

3 La réglementation relative au recrutement


Lors des différentes phases du recrutement et notamment des entretiens, l’employeur est tenu de respecter les dispositions du Code du travail.

 Loyauté individuelle dans la collecte des informations :

- obligation d’informer expressément le candidat de toutes les méthodes et techniques de recrutement utilisées ;

- impossibilité de collecter des informations sur le candidat par des moyens autres que ceux indiqués ;

- confidentialité des résultats, que le candidat soit embauché ou non.

 Pertinence des informations demandées (aptitudes professionnelles uniquement) et interdiction des discriminations liées à l’origine, au sexe, à la religion, aux idées politiques, à l’adhésion à un syndicat… La discrimination à l’embauche est passible de sanctions pénales.

 Obligation de conclure l’entretien par un écrit s’il débouche sur une embauche (lettre d’engagement ou contrat de travail).

Pour aller plus loin

 Afin d’éviter les abus, l’article L. 1132-1 du Code du travail indique que les sujets suivants ne peuvent en aucun cas être abordés durant l’entretien d’embauche : le patronyme, l’âge, le sexe, l’apparence physique, l’état de santé, le handicap et la perte d’autonomie, les caractéristiques génétiques, la grossesse, l’identité sexuelle, l’orientation sexuelle et l’identité de genre, la situation familiale, l’origine, le lieu de résidence, l’appartenance à une ethnie, une nation ou une race, l’appartenance à une religion, les mœurs, la vulnérabilité économique, les activités syndicales, les opinions politiques.

 Des différences de traitement sont toutefois autorisées « lorsqu’elles répondent à une exigence professionnelle essentielle et déterminante et pour autant que l’objectif soit légitime et l’exigence proportionnée » (article L. 1133-1 du Code du travail). Ainsi, pour « préserver la santé ou la sécurité des travailleurs, favoriser leur insertion professionnelle, assurer leur emploi, leur reclassement ou leur indemnisation en cas de perte d’emploi » (article L. 1133-2 du Code du travail) ou dans un cadre artistique (pour un film, par exemple), l’âge, l’état de santé, le sexe ou l’apparence physique peuvent figurer parmi les critères de recrutement.

Cours