L’œuvre romanesque de Hugo

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
L’œuvre romanesque de Hugo

FB_Bac_99066_Lit1_F55

55

117

5

L’œuvre romanesque de Victor Hugo, caractérisée par sa diversité, prend en compte les données sociohistoriques de l’époque dans laquelle s’inscrit l’action.

1 Les romans historiques

Bug-Jargal (1826) relate un épisode de la révolte des Noirs à Saint-Domingue en 1791. L’esclave Bug Jargal est à la tête du mouvement. Marie, la fiancée d’un colon, est enlevée…

 L’action de Notre-Dame de Paris (1831) se déroule au xve siècle. La jeune bohémienne Esméralda danse sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Claude Frollo, l’archidiacre (le chef des prêtres), et Quasimodo, le sonneur de cloche bossu et sourd, tombent sous son charme. Mais elle leur préfère un beau capitaine, Phœbus. Frollo, jaloux, poignarde le capitaine et laisse accuser Esméralda de l’assassinat. Elle est pendue. Pour la venger, Quasimodo précipite Frollo du haut des tours de la cathédrale.

Elle dansait, elle tournait, elle tourbillonnait sur un vieux tapis de Perse, jeté négligemment sous ses pieds ; et chaque fois qu’en tournoyant sa rayonnante figure passait devant vous, ses grands yeux noirs vous jetaient un éclair. […] c’était une surnaturelle créature.

Notre-Dame de Paris, livre II, chapitre 3

Quatrevingt-treize (1874) évoque les combats de la Révolution en Vendée. Le marquis de Lantenac, chef royaliste, affronte Cimourdain, un révolutionnaire intransigeant envoyé par Paris pour s’opposer à la clémence de Gauvain, le chef de l’armée républicaine, qui n’est autre que le neveu de Lantenac. Au cours des combats, trois enfants sont pris en otage…

L’essentiel sur…

les romans historiques de Victor Hugo

  • Des romans à dimension épique : l’art de ressusciter le passé, d’animer foules et objets et de dresser des tableaux dramatiques saisissants.
  • Des romans populaires, avec des personnages antithétiques, des péripéties, des reconnaissances.

2 Les romans engagés

Le Dernier Jour d’un condamné (1828) se présente comme le journal intime d’un condamné à mort : il raconte son procès et son emprisonnement, jusqu’au moment précis de son exécution.

Condamné à mort !

Voilà cinq semaines que j’habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids !

Le Dernier Jour d’un condamné, chapitre 1

L’essentiel sur…

Le Dernier Jour d’un condamné

  • Une forme originale : le journal intime fictif qui favorise l’identification du lecteur.
  • Un violent réquisitoire contre la peine de mort et la justice.

Les Misérables (1862) racontent le parcours de Jean Valjean, un forçat évadé condamné au bagne pour le vol d’un pain. Devenu un riche industriel, il croise Fantine, une prostituée, qui a dû mettre sa petite fille, Cosette, en pension chez un couple d’aubergistes, les Thénardier ; mais ceux-ci martyrisent la fillette. Jean Valjean, que traque sans repos le policier Javert, réussit à assurer le bonheur de Cosette.

C’était une chose navrante de voir, l’hiver, ce pauvre enfant, qui n’avait pas encore six ans, grelottant sous de vieilles loques de toile trouées, balayer la rue avant le jour avec un énorme balai dans ses petites mains rouges et une larme dans ses grands yeux.

Dans le pays on l’appelait l’Alouette. […]

Seulement la pauvre alouette ne chantait jamais.

Les Misérables, Ire partie, livre IV, chapitre 3

L’essentiel sur…

Les Misérables

  • Une vaste fresque du Paris des années 1815-1830, peuplée de figures emblématiques (Gavroche, le gamin parisien ; le couple Thénardier).
  • Un plaidoyer social : les « misérables » sont ceux que la misère matérielle conduit à la misère morale (voleurs, prostituées, criminels…).
  • Un acte d’accusation contre la société, indifférente au sort des malheureux et du peuple.