L’organisation de l’oreille humaine

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Entendre la musique


Organe de l’audition, l’oreille assure aussi un rôle important dans l’équilibre. Elle est constituée de trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

I L’oreille externe et l’oreille moyenne

L’oreille externe comprend le pavillon et le conduit auditif externe. Ceux-ci reçoivent les sons du milieu extérieur, les amplifient et les canalisent vers le tympan, membrane vibrante qui représente la limite entre oreille externe et oreille moyenne.

À noter

Le tympan est une membrane très fine, qui peut être facilement perforée par un coton tige ou par une otite. Le tympan se reconstruit habituellement au bout de quelques semaines, sinon on peut envisager une greffe de tympan.

L’oreille moyenne est constituée d’une cavité remplie d’air et traversée par une chaîne d’osselets mesurant quelques millimètres (marteau, enclume et étrier). Les osselets assurent une continuité physique entre le tympan et l’oreille interne. Le tympan transmet ainsi les vibrations sonores jusqu’à l’oreille interne.

La trompe d’Eustache est un conduit situé entre l’oreille moyenne et l’arrière-gorge qui permet d’équilibrer la pression de part et d’autre du tympan.

05293_C11_Fig33_01

Doc Anatomie de l’oreille

II L’oreille interne

L’oreille interne est constituée d’un système complexe de canaux, formant le labyrinthe osseux, doublé à l’intérieur du labyrinthe membraneux. Ce dernier est rempli d’un liquide très riche en potassium, l’endolymphe.

Le labyrinthe osseux comprend le vestibule et les canaux semi-circulaires, qui contiennent tous les deux les récepteurs de l’équilibre, et la cochlée, qui renferme les récepteurs de l’audition.

La cochlée est tapissée de nombreuses cellules ciliées (plus de 15 000 par oreille). Ces cellules constituent l’organe de Corti, organe de l’audition, et reposent sur la membrane basilaire. Lors de l’arrivée d’un son, cette membrane est le siège de légers déplacements, entraînant le mouvement des cils vibratiles.

À noter

L’oreille interne joue un rôle important dans l’équilibre, grâce à de petits cristaux de carbonate de calcium appelés otolithes, qui modifient la mobilité des cellules ciliées selon la gravité et les mouvements de la tête.

Le nerf auditif est formé de la fusion du nerf cochléaire et du nerf vestibulaire. Il intervient dans l’audition et dans le maintien de l’équilibre et s’étend du conduit auditif jusqu’au cerveau.

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.