L’organisation du travail

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries industrielles | Thème(s) : L’organisation de la production et du travail

L’organisation du travail a pour objet la mise en place d’un système de coordination des activités productives au sein de l’entreprise afin d’améliorer l’efficacité du personnel et de remplir les objectifs de l’organisation.

1 L’évolution de l’organisation du travail

A Les formes d’organisation classiques


 Le taylorisme ou organisation scientifique du travail (OST) est un système d’organisation de la production développé par Taylor qui repose sur 3 principes :

14828_F25_01_Stdi

À savoir

 Division horizontale : les tâches sont fragmentées et parcellisées.

 Division verticale : séparation entre la conception (travail intellectuel) et la réalisation (travail manuel et physique) du travail.

 Le fordisme : les principes de l’OST ont été appliqués par Ford au secteur automobile. Il désigne un mode de fonctionnement industriel qui repose sur les principes suivants :

14828_F25_02_Stdi

B Les avantages et les inconvénients des modes d’organisation classiques


 

Avantages

Inconvénients

Salarié

 Travail plus rapide et efficace

 Salaire plus élevé car la rémunération est proportionnelle au rendement

 Peu de responsabilités

 Travail restrictif, répétitif et monotone

 Diminution de la motivation des salariés

Entreprise

 Développement de la production en grande série

 Gains de productivité

 Absentéisme croissant des salariés

 Augmentation des accidents du travail

2 Les nouvelles formes d’organisation du travail


 Le toyotisme : sous l’impulsion de T. Ohno, le constructeur automobile Toyota met en place une nouvelle organisation de la production fondée sur le juste-à-temps et l’autonomisation.

 Les nouvelles formes d’organisation du travail répondent à 3 objectifs principaux : développer la flexibilité du travail ; motiver ; placer le facteur humain au centre de l’organisation grâce à différents moyens :

L’enrichissement des tâches

Les tâches de niveaux différents sont regroupées sur un même poste de travail : préparer, exécuter et contrôler.

L’élargissement des tâches

Des opérations de même niveau jusque-là réparties entre plusieurs postes de travail sont regroupées.

La rotation des tâches

Les salariés occupent un poste par roulement, chacun à leur tour.

Le travail en groupe

Un petit nombre de salariés est regroupé pour un travail et un objectif communs (équipes semi-autonomes qui gèrent leur production du début à la fin, cercles de qualité qui associent l’ensemble du personnel à l’amélioration de la qualité de la production).