La constitution d'empires coloniaux

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : L'ouverture atlantique : conséquences de la découverte du "Nouveau Monde"


Au xve siècle, les peuples ibériques se lancent à l’assaut des océans dans l’espoir de s’emparer des richesses de l’Asie. Au gré de leurs découvertes et conquêtes, Portugais et Espagnols se retrouvent au milieu du xvie siècle à la tête de deux vastes empires.

I L’Estado da India, l’empire marchand portugais

À partir des années 1420, Henri le Navigateur (1394-1460), prince du Portugal, cherche à contrôler les routes commerciales détenues par les Vénitiens et les musulmans.

En 1498, Vasco de Gama atteint le cap de Bonne-Espérance et poursuit son voyage dans l’océan Indien. Les explorateurs qui lui succèdent créent des escales comme à Sofala ou à Mozambique. En 1500, en tentant de contourner l’Afrique pour atteindre les Indes, Pedro Álvares Cabral découvre le Brésil.

Mot clé

Les comptoirs sont des établissements de commerce fondés par une nation ou un groupe d’individus dans un territoire éloigné.

En Asie, les Portugais bâtissent des forteresses et des comptoirs qui leur assurent le contrôle de l’approvisionnement de l’Europe en épices jusqu’en 1570 : poivre en provenance d’Inde, santal du Timor, clous de girofle des Moluques.

De 1500 à 1521, les Portugais dominent l’approvisionnement en or qui provient des mines d’Afrique de l’Ouest puis, à partir de la seconde moitié du xvie siècle, d’Afrique australe. Les marchands l’échangent contre des épices en Asie.

II Les Espagnols à l’assaut de l’Amérique

1 L’assujettissement des Antilles et la conquête de l’Amérique

Le 31 août 1492, Christophe Colomb, marchand génois, quitte Cadix avec l’aval de la reine d’Espagne, Isabelle de Castille, à la recherche de nouvelles terres. Le 11 octobre, il débarque aux Bahamas. Lors de ses trois voyages successifs (1493-1502), il découvre les Antilles.

L’amenuisement des richesses aux Antilles pousse les Espagnols à se tourner vers le continent. En une vingtaine d’années – décennies 1520 et 1530 – un noble espagnol, Hernán Cortés, conquiert l’empire aztèque grâce à une alliance avec un peuple local. Les territoires conquis deviennent la vice-royauté de Nouvelle-Espagne en 1535.

De 1530 à 1550, Francisco Pizarro conquiert le royaume des Incas, situé dans la cordillère des Andes, profitant d’une guerre de succession entre les parents du souverain Atahualpa, assassiné en 1532. En 1543, le roi d’Espagne baptise ces nouvelles possessions la vice-royauté de Nouvelle-Castille.

2 L’or et l’argent d’Amérique au service de l’Espagne

Les explorateurs volent les bijoux en or des Indiens aux Antilles et obligent des centaines de milliers d’hommes à remuer sables et graviers des plages et fleuves du continent découvert. Cette méthode artisanale se nomme l’orpaillage.

Au Mexique, de nombreuses mines d’argent, dont celle de Zacatecas, sont ouvertes. Puis, à partir de 1570, les mines d’argent de la région du Potosi (sud du Pérou, nord de la Bolivie actuelle) alimentent l’Espagne. Une partie de l’argent est envoyée en Asie par bateau (galion de Manille) pour acheter aux Chinois de la porcelaine, de la soie et de l’ivoire.

Ainsi, l’Espagne devient la première puissance économique mondiale. En Espagne, la période qui va de la « découverte » de l’Amérique au milieu du xviie siècle se nomme le « siècle d’or ».

Zoom

L’arbitrage des convoitises espagnoles et portugaises

05288_C03_01

En mai 1493, le pape Alexandre VI répartit les terres de part et d’autre d’une ligne située à 100 lieues des Açores. Le roi du Portugal conteste ce découpage et obtient en 1494 un report de 300 lieues à l’ouest de la ligne initiale. C’est le traité de Tordesillas (7 juin 1494).

Mais en Asie, les Philippines, les Moluques et Timor, pleinement situés dans la sphère portugaise, sont conquis par la force par les Espagnols. En 1529, par le traité de Saragosse, l’Espagne renonce au Timor et aux Moluques.