La description

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Le roman et la nouvelle au XIXe siècle : réalisme et naturalisme
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
La description
 
 

FB_Bac_98609_Fra2_TT_018

18

45

2

Dans un récit, la description interrompt le déroulement des événements pour présenter un lieu, un objet ou un personnage. Prenons par exemple ce texte de Zola.

 

Mais Claude était monté debout sur le banc, d’enthousiasme. Il força son compagnon à admirer le jour se levant sur les légumes. C’était une mer. Elle s’étendait de la pointe Saint-Eustache à la rue des Halles, entre les deux groupes de pavillons. Et, aux deux bouts, dans les deux carrefours, le flot grandissait encore, les légumes submergeaient les pavés. Le jour se levait lentement, d’un gris très doux, lavant toutes choses d’une teinte claire d’aquarelle. Ces tas moutonnants comme des flots pressés, ce fleuve de verdure qui semblait couler dans l’encaissement de la chaussée, pareil à la débâcle des pluies d’automne, prenaient des ombres délicates et perlées, des violets attendris, des roses teintés de lait, des verts noyés dans des jaunes, toutes les pâleurs qui font du ciel une soie changeante au lever du soleil […].

Émile Zola, Le Ventre de Paris, 1873.

1Les indices de la description

Dans un récit, les passages de description sont identifiables à un certain nombre d’indices.

? Les verbes de perception (notamment de vue) introduisent la description et la lient à la narration ; ici, l’infinitif « admirer » joue ce rôle.

? Le vocabulaire concret qualifie l’objet, le lieu ou le personnage décrit, notamment par les adjectifs et noms de couleurs, ici très nombreux.

? Les présentatifs (c’est, il y a, voici, voilà) et les verbes d’état (être, paraître, sembler, demeurer, etc.) introduisent les éléments descriptifs.

? Les indices spatiaux inscrivent lieux et objets décrits dans l’espace (« pointe Saint-Eustache », « rue des Halles »).

? Certaines figures de style sont souvent utilisées dans des descriptions, en particulier les comparaisons et les métaphores (la « mer » de légumes), ou l’énumération qui liste les caractéristiques de l’objet ou du lieu décrits.

? Le temps verbal de la description est le présent lorsque la narration est au présent, et l’imparfait lorsque la narration est au passé simple.

2Les formes de la description

? On peut décrire un lieu, un objet ou un personnage (dans ce dernier cas, on parle d’un portrait).

? Une description donne une vue d’ensemble et une impression générale, ou s’attache aux détails.

? Elle est subjective lorsqu’elle est faite à travers les yeux d’un personnage, ou objective lorsqu’elle est faite selon un point de vue extérieur. Ici, on voit par les yeux enthousiastes de Claude, ce qui explique les connotations positives de la description.

? Un portrait peut être physique ou moral. Il est statique si le personnage est décrit à l’arrêt, ou en action s’il est décrit en mouvement.

3Les fonctions de la description

? La fonction documentaire renseigne sur un lieu, un objet ou un personnage?; la description de Zola permet ainsi de découvrir le monde des Halles.

? La fonction réaliste renforce la vraisemblance du récit grâce aux effets de réel.

? La fonction narrative donne au lecteur des informations nécessaires à la bonne compréhension de l’intrigue.

? La fonction symbolique évoque, au-delà de l’objet, du lieu ou du personnage qu’elle décrit, une idée, un thème, voire un type. En multipliant métaphores et comparaisons, le texte de Zola transforme ainsi les Halles en tableau.

? La fonction argumentative entre dans le cadre d’une démonstration, comme preuve ou exemple.

Conclure

La description, qui permet de présenter un lieu ou un personnage, n’est pas seulement utilitaire?: elle comporte une dimension esthétique évidente et mérite à ce titre autant de considération que la narration.