Fiche de révision

La détection de la présence d'alcool et de substances illicites dans l'organisme

Contenu

A Rappel : la réaction d'oxydoréduction

Une réaction d'oxydoréduction se produit entre l'oxydant Ox1 d'un couple et le réducteur d'un autre couple Réd2. Il y a transfert d'électrons :

le réducteur Réd2 cède des électrons et est oxydé en oxydant Ox2 ;

l'oxydant Ox1 capte les électrons cédés et est réduit en réducteur Réd1.

Le nombre d'électrons cédés par le réducteur 2 est égal au nombre d'électrons captés par l'oxydant 1, car les électrons ne peuvent pas exister à l'état libre en solution aqueuse.

Ox1/Réd1 Ox1 + n1e =Réd1Ox2/Réd2 Réd2 =Ox2+n2e_} (× n2)(× n1)  n2 Ox1+n1 Réd2 n2 Réd1+n1 Ox2

B Le cas de l'éthylotest

Afin de réduire le nombre d'accidents sur les routes, les conducteurs doivent limiter leur consommation de boissons contenant de l'alcool.

L'alcoolémie maximale est fixée à 0,5 g.L–1 d'alcool par litre de sang, soit la limite légale de concentration de 0,25 mg.L–1 d'air expiré pour un conducteur (0,2 g par litre de sang pour les conducteurs ayant un permis en phase probatoire).

Des éthylotests jetables peuvent être achetés dans les stations-service, en pharmacie, en grandes surfaces. Ils sont constitués d'un sachet gonflable de capacité 1,0 L et d'un tube en verre contenant des cristaux jaunes de dichromate de potassium en milieu acide. Ceux-ci se colorent en vert au contact de l'alcool en se transformant en ion chrome Cr3+. L'automobiliste souffle dans le ballon et fait passer l'air à travers le tube. Si la coloration verte dépasse le trait témoin sur le tube, le seuil toléré des 0,5 g.L–1 est dépassé. La réaction mise en jeu dans l'éthylotest est l'oxydation de l'éthanol CH3CH2OH par les ions dichromates Cr2O72.

REMARQUE

Les éthylomètres électroniques, contrairement à l'éthylotest à usage unique, sont réutilisables.

Image dont le contenu est ; Fin de l'image

Modèle d'éthylotest jetable

APPLICATION

Les demi-équations électroniques des couples concernés sont :

– pour le couple Cr2O72/Cr3+ : Cr2O72 + 14 H++ 6 e = 2 Cr3++ 7 H2O

– pour le couple CH3COOH/CH3CH2OH : CH3CH2OH + H2O = CH3COOH + 4 H++ 4 e.

Écrire alors l'équation d'oxydoréduction se produisant entre l'éthanol et l'ion dichromate.

Solution

La première demi-équation comporte 6 électrons et la deuxième 4, il faut donc multiplier la première par 2 et la deuxième par 3 afin d'avoir 12 électrons dans chacune :

2 Cr2O7228 H+ + 12 e = 4 Cr3+ + 14 H2O et 3 CH3CH2OH + 3 H2O = 3 CH3COOH + 12 H+ + 12 e.

En prenant soin d'ajouter les parties provenant des réactifs éthanol et ion dichromate, on obtient :

2 Cr2O7228 H++ 12 e + 3 CH3CH2OH + 3 H2O → 4 Cr3+ + 14 H2O + 3 CH3COOH + 12 H++ 12 e,

Soit 2 Cr2O7216 H++ 3 CH3CH2OH → 4 Cr3++ 11 H2O + 3 CH3COOH après simplification.

C La détection de substances illicites

De nombreuses substances sont illicites (drogues) ou doivent être prescrites de manière appropriée (antidépresseurs, méthadone, barbituriques, etc.). Leur consommation a des conséquences sur la conduite d'un véhicule ou le comportement sur la voie publique, mettant en danger la personne concernée ou d'autres usagers.

Il est nécessaire de pouvoir vérifier, soit dans un cadre médico-légal soit dans un cadre policier, l'absence de consommation de ces substances. La détection est réalisée directement à partir d'un échantillon de salive par les forces de police, soit à partir d'urine ou idéalement de sang dans un hôpital.

Tableau de 11 lignes, 3 colonnes ;Corps du tableau de 11 lignes ;Ligne 1 : Substances/famille  de substances; Limites de décision (μg.L–1); Durée de mise en évidence de la consommation de la substance mère; Ligne 2 : Amphétamines; 500-1 000; ~ 2-3 jours; Ligne 3 : Antidépresseurs tricycliques; 750; ~ 3-6 jours; Ligne 4 : Barbituriques; 200-300; De quelques jours à 1 semaine; Ligne 5 : Benzodiazépines; 100-300; De quelques heures à quelques semaines; Ligne 6 : Cannabis; 50 μg; De quelques jours à plusieurs semaines selon la consommation; Ligne 7 : Cocaïne; 200-300; ~ 2-3 jours; Ligne 8 : LSD; 0,5; ~ 1-2 jours; Ligne 9 : Méthadone; 300; ~ 1 semaine; Ligne 10 : Opiacés; 300-2 000; ~ 2-3 jours; Ligne 11 : MAM (métabolite de l'héroïne); 10; ~ 8-24 heures;

#quiz

Des questions pour réviser

foucherconnect.fr/20pbterst2s17

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner