La déviance : la transgression d’une norme

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Quels sont les processus sociaux qui contribuent à la déviance ?
 

Le contrôle social n’empêche pas les individus d’enfreindre les règles sociales. On parle de déviance pour désigner les actes de transgression des normes en vigueur. La délinquance est l’une de ses formes ; elle appelle un certain type de sanction.

I Les formes variées de la déviance

1 D’une société à une autre

mot clé

La déviance est ­l’ensemble des pratiques sociales qui transgressent les normes communément admises par une société à un ­moment donné.

La définition de la déviance est liée aux normes de chaque société. Ainsi, le statut de l’homosexualité n’est pas le même d’un pays à un autre : au Soudan, par exemple, elle est passible de la peine de mort, tandis que de nombreux pays occidentaux autorisent le mariage entre personnes du même sexe.

De même, les normes et les valeurs d’une même société se transforment au fil du temps. Selon les époques, une pratique peut être qualifiée de déviante puis faire partie de la norme. Ainsi, en France, l’avortement était passible de la peine capitale sous le gouvernement de Vichy, puis d’une peine de prison jusqu’en 1975, date à laquelle il fut légalisé.

2 Au sein d’une même société

Chaque groupe social détermine les normes et les valeurs légitimes auxquelles ses membres doivent se conformer. Un acte conforme au sein d’un groupe peut être perçu comme déviant pour un autre. Par exemple, un punk trouvera normal d’avoir les cheveux en crête, des épingles à nourrice en guise de boucles d’oreilles. Mais il pourra être vu comme déviant par le reste de la société.

Au sein d’une même société, entre groupes sociaux d’âges différents, les comportements déviants peuvent prendre des formes variées. Ainsi, en ce qui concerne l’alcool, la consommation quotidienne est plus fréquente chez les 61-75 ans, tandis que les 15-30 ans s’adonnent plutôt à une consommation ponctuelle mais importante à l’occasion de fêtes.

II Déviance et délinquance

1 La délinquance : une forme spécifique de déviance…

La déviance doit être distinguée de la délinquance. La première renvoie à une transgression des normes sociales, la seconde à celle des normes juridiques. ­Ainsi, sortir de table avant la fin du repas peut être considéré comme une pratique déviante, mais n’est pas sanctionné par la loi.

Il existe plusieurs types de délinquance : les contraventions (jugées devant les tribunaux de police), les délits (jugés devant les tribunaux correctionnels) et les crimes (jugés devant les cours d’assises).

2 … passible de sanctions particulières

mot clé

Une sanction est une réponse à un comportement. Elle peut être positive quand le comportement est conforme aux attentes (sourire, éloges, félicitation, cadeaux) ou négative quand elle y déroge (de la réprobation à la sanction par la loi).

La délinquance n’implique pas les mêmes sanctions que la déviance : pour cette dernière, les sanctions sont généralement diffuses et informelles, tandis que la transgression des normes juridiques appelle une réponse institutionnalisée et codifiée par la société.

Les sanctions pénales sont hiérarchisées. Les contrevenants sont soumis à des peines d’amendes de 1 500 euros maximum et passibles d’un ou deux jours d’emprisonnement. Les délits donnent lieu à des peines maximales ­allant de l’amende de plus de 1 500 euros à l’emprisonnement de deux à cinq ans, voire vingt ans pour les délits les plus graves. Pour les crimes, la peine encourue est une peine de prison allant de cinq ans à la perpétuité.

 

Zoom

La fessée, d’une pratique admise à une interdiction légale

05295_CH08_C_02

Au niveau européen, l’interdiction de la fessée fait figure de norme puisque 23 États membres ont légiféré en ce sens.

En France, depuis le 30 novembre 2018, les châtiments corporels infligés aux enfants par leurs parents ne sont plus considérés comme un acte déviant, mais comme une forme de délinquance sanctionnée par la loi. Les châtiments corporels, autrefois acceptés ou tolérés, sont aujourd’hui interdits.