La diffusion de la Révolution en Europe

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : La Révolution française et l’Empire
 

Entre 1792 et 1815, la France cherche à diffuser en Europe les idées de la Révolution française. Comment la France révolutionne-t‑elle l’Europe ?

I De la diffusion des principes révolutionnaires…

1 Des guerres de conquête pour la « libération » des peuples

Dès 1789, La Révolution française suscite enthousiasme et espoir dans les pays européens où se sont diffusées les idées des Lumières.

En 1792, la France entre en guerre contre les « tyrans » européens. Les révolutionnaires affirment le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Des révolutions éclatent, notamment aux Pays-Bas. Une République est proclamée en 1793.

Les conquêtes françaises se succèdent à partir de la victoire de Fleurus, en 1794. La campagne d’Italie donne naissance à trois « Républiques sœurs ».

Napoléon remporte des victoires décisives contre les grandes puissances européennes : Austerlitz (1805), Iéna (1806). Il permet la renaissance de la Pologne.

2 Une armée nombreuse et exaltée

mot clé

La conscription est l’enrôlement des jeunes d’un même âge afin de servir les forces armées. Elle se distingue en cela de l’enrôlement volontaire.

La République a instauré la levée en masse de la nation en armes. Sous l’Empire, la loi Jourdan fonde la conscription. Les soldats sont motivés, les officiers qualifiés et l’Empereur « invincible ».

L’armée napoléonienne intègre des troupes étrangères venant des pays dominés : Italiens, Belges, ­Bavarois… Cette « Grande Armée » est forte de plus de 2 millions d’hommes en 1812.

Dans l’Europe napoléonienne, les principes de 1789 – libertés fondamentales, égalité et propriété – sont appliqués. La France supprime les privilèges, abolit le servage et parfois les droits seigneuriaux. Les pays conquis adoptent des constitutions inspirées du modèle français. Le Code civil est introduit.

 

INFO + L’Empire napoléonien à son apogée

05287_CH01_C_07

» En 1811, la France compte 130 départements. L’Empire connaît son extension maximale.

» L’Europe centrale est dominée, la Prusse, la Russie et l’Autriche sont alliées.

» Seules résistent l’Angleterre et ­l’Espagne.

 

II … à leur refoulement

1 L’opposition des souverains étrangers

Napoléon bouleverse les familles régnantes en plaçant ses proches sur les trônes européens : son frère Louis en Hollande, le général Bernadotte en Suède.En 1809, les États pontificaux sont englobés dans l’Empire.

Napoléon met en place un blocus continental contre l’Angleterre. Cette tentative d’isolement commercial conduit à la guerre sur tout le continent.

Napoléon conquiert Moscou en 1812 au prix de 60 000 morts. Le tsar refuse de négocier. La retraite est un désastre. En 1814, la France est envahie.

2 Face à l’occupation, l’éveil des nations

mot clé

Le sentiment national est le sentiment d’appartenir à une même ­nation, c’est-à-dire à un groupe qui se distingue par son histoire, sa culture et son désir de vivre ensemble.

Les impôts, la répression contre les opposants, la récession économique due au blocus continental et l’enrôlement de force dans la Grande Armée rendent le régime impopulaire.

Les conquêtes napoléoniennes suscitent l’éveil des sentiments nationaux, notamment en Espagne et en Allemagne.