La disparition des empires européens

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG | Thème(s) : La Première Guerre mondiale bouleverse les sociétés et l'ordre européen

Vers 1918-1919, la carte de l’Europe est largement remaniée. Les traités de paix contribuent au démembrement des empires. Le 9 novembre 1918, le kaiser Guillaume II démissionne et met fin à un demi siècle d’Empire allemand. La République de Weimar lui succède. Le 12 novembre 1918, la proclamation à Vienne de la République met un terme à l’Empire austro-hongrois. Vaincu par les troupes arabes et occidentales, l’Empire ottoman perd une grande partie de ses territoires et finit par disparaître en 1922 au moment de la naissance de la République turque. Sous les effets dévastateurs de la guerre, l’Empire russe voit son régime tsariste renversé par deux révolutions successives qui conduisent les communistes et Lénine au pouvoir. La Russie soviétique entre dès lors dans un dramatique épisode de guerre civile qui débouche sur la naissance de l’URSS en 1922.

La dislocation des empires engendre la naissance de 10 nouveaux États indépendants. L’Allemagne, l’Autriche et la Turquie perdent leurs anciennes possessions et deviennent de simples États-nation. La Tchécoslovaquie et la Yougoslavie naissent des cendres de l’ancien Empire austro-hongrois. La disparition de l’Empire russe donne naissance dès 1917 à la Finlande puis aux trois pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie). La Pologne renaît avec un accès à la Baltique (le corridor de Dantzig) qui isole la Prusse orientale du reste de l’Allemagne. Les ruines laissées par les empires modifient donc considérablement les frontières en Europe. Tous ces changements géopolitiques contribuent à déstabiliser le vieux continent qui n’en a pas fini avec les conflits.

15492_P6_F04_01

L’Europe en 1914-1918