La dissertation

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES - Tle L - Tle S | Thème(s) : La dissertation
Corpus Corpus 1
La dissertation

FB_Bac_98607_PhiT_TT_002

2

xx

1

La dissertation consiste à répondre à la question posée par le sujet, en exposant le problème qu’elle soulève.

1L’enjeu de l’exercice

La dissertation doit vous offrir l’occasion de montrer au correcteur que vous savez utiliser les connaissances acquises dans l’année pour élaborer un raisonnement.

S’il est vain d’espérer réussir une bonne copie sans connaissances, il faut encore que ces connaissances soient intégrées dans une démarche d’analyse et de démonstration.

L’analyse concerne le problème impliqué par le sujet que vous aurez choisi.

La démonstration doit être menée de façon rigoureuse. La mise en ordre des idées avancées est donc capitale, comme l’est la capacité à opérer des déductions justes : on ne passe pas de n’importe quelle idée à n’importe quelle autre.

2Du choix du sujet au plan

AChoisir le sujet

Consacrez 10 à 15 minutes au choix du sujet.

Jetez rapidement au brouillon les principales idées suggérées par les sujets proposés. Il s’agit là, simplement, de baliser une possible démonstration.

C’est la fécondité de cette réflexion sur une question qui vous amène à décider du sujet que vous traiterez.

BÉlaborer le plan

Consacrez-y une heure.

Le plan doit être construit de telle manière qu’il puisse servir de guide lors de la rédaction. Pour l’obtenir :

notez sur une feuille tout ce qui vous vient à l’esprit (un quart d’heure) ;

triez ces premières idées et organisez-les (trois-quarts d’heure).

Lors de ce tri :

1) n’hésitez pas à éliminer ce qui paraît ne pas être en rapport direct avec le sujet ;

2) regroupez idées, allusions et exemples autour de quelques points de vue généraux sur le problème, qui donneront naissance aux différentes parties du devoir ;

3) formulez clairement, pour votre usage personnel, la thématique de chaque partie en une phrase ;

4) distinguez clairement les arguments des exemples.

notez bien
  • L’idéal est de rédiger votre plan sous la forme d’un tableau en colonnes, en prenant des feuilles en largeur (une par partie).

1) Colonne de gauche : idée directrice de chaque partie.

2) Colonne centrale : résumé des différents arguments.

3) Colonne de droite (la plus large) : matériau étayant chaque argument ; exemples, références à des auteurs, citations éventuelles, emprunts à l’actualité, allusions culturelles.

  • En procédant de la sorte, vous pouvez vous apercevoir s’il manque des transitions, des moments d’analyse ou des exemples.

3La rédaction et la relecture

ALa rédaction

Consacrez-y deux heures. Si le plan est bien détaillé, il vous suffit de développer clairement, sans hâte inutile, le cheminement que vous avez sous les yeux.

Pensez au lecteur : séparez clairement l’introduction et la conclusion du texte principal, sautez une ligne après chaque partie, commencez chaque paragraphe en retrait de la marge.

BLa relecture

Consacrez tout le temps qui vous reste à contrôler que vous n’avez pas oublié de mot en écrivant et à vérifier la correction grammaticale et orthographique.

Si vous vous apercevez qu’il manque un argument dans une partie, n’hésitez pas à inscrire dans votre texte un appel de note (signalé par un « * »), et à ajouter un paragraphe ainsi appelé en fin de copie.

Conclure

Vous disposez de quatre heures pour élaborer votre raisonnement et le mettre en forme : entraînez-vous, en cours d’année, à les utiliser efficacement.

 

>