La faisabilité et la définition du projet

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries industrielles | Thème(s) : La création et la reprise d’entreprise

L’étude de faisabilité dans un projet de création et/ou de reprise d’entreprise est une étude qui s’attache à vérifier que ce projet est techniquement faisable et économiquement viable.

1 La connaissance du marché


 L’étude de marché est une étape clé de la création d’une entreprise. Pour vendre un produit ou un service, il faut cerner le marché sur lequel il sera positionné.

 L’étude de marché s’effectue ainsi :

- détermination de la nature et de la tendance du marché (analyse des indicateurs locaux ou nationaux relatifs au secteur concerné) ;

- identification des clientèles ciblées ;

- analyse de la concurrence.

 Il existe 2 grands types d’études de marché : les études de marché quantitatives et les études de marché qualitatives. La réalisation successive de ces deux types d’études, dans la pratique complémentaires, permet d’obtenir une analyse complète du marché visé et de la clientèle ciblée.

14828_F45_01_Stdi

2 Les éléments prévisionnels du projet

A Le chiffre d’affaires


L’étude quantitative permet de déterminer un chiffre d’affaires prévisionnel. Il se calcule ainsi :

Chiffre d’affaires prévisionnel =

Prix de vente prévisionnel (1) × Nombre de clients prévisionnel (2)

(1) Estimé grâce à l’étude qualitative

(2) Déterminé par le nombre de clients de la zone de chalandise et le % de clients intéressés.

B Le compte de résultat


 Cet état financier permet de faire le point sur les recettes et les dépenses effectuées pendant l’année écoulée et de déterminer ainsi le résultat de l’entreprise (bénéfice ou déficit).

 Chacun des chiffres indiqués n’est que la traduction chiffrée des objectifs de vente évalués grâce à l’étude de marché et des dépenses prévues pour les stratégies opérationnelles.

C Le plan de financement


 Le plan de financement permet de mesurer la faisabilité financière de la création d’entreprise. Il répond à la double question : quels sont les capitaux nécessaires pour lancer le projet et comment les réunir ?

 Chacun des besoins indiqués n’est que la traduction chiffrée du projet.

D Le bilan


Le bilan est un document comptable à réaliser chaque année (photographie du patrimoine de l’entreprise et des ressources qui ont permis l’acquisition du patrimoine). Ce document permet de montrer la cohérence entre les investissements réalisés et l’activité de l’entreprise.

3 Les aides et les incitations à la création d’entreprise


Aides sociales

Aides fiscales

Aides financières

 L’ACCRE(1) exonère quasi totalement des cotisations sociales de dirigeant pour la 1re année d’activité.

 Les aides de Pôle emploi : l’ARCE (2) permet de toucher les allocations sous forme de capital ou le maintien des allocations.

 La réduction d’impôt sur le revenu pour les souscriptions au capital d’une société.

 La déduction des intérêts d’emprunt pour investissement dans l’entreprise.

 Le prêt NACRE (3) aide au montage du projet de création ou de reprise, à la structuration financière et au démarrage de l’activité.

 Les plateformes Initiative Locale ont pour mission d’aider gracieusement les créateurs et les repreneurs d’entreprises en leur accordant un prêt d’honneur sans intérêts et sans garanties et en les accompagnant après la création.

 Le micro-crédit de l’Adie(4) (association qui aide les personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire à créer leur entreprise).

(1) ACCRE : Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise

(2) ARCE : Aide à la reprise ou à la création d’entreprise

(3) NACRE : Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise

(4) Adie : Association pour le droit à l’initiative économique

Pour aller plus loin

 Le créateur d’entreprise peut se faire accompagner tout au long du montage de son projet. Les réseaux consulaires (Chambres de Commerce et d’Industrie, Chambres de Métiers et de l’Artisanat, Chambres d’Agriculture) peuvent accompagner le créateur, de la recherche de l’idée jusqu’au suivi post-création.

 L’INSEE donne accès à de nombreuses données pour permettre aux créateurs de travailler leur étude de marché.

 Un projet de création d’entreprise peut nécessiter plusieurs procédures de protection auprès de l’INPI, par exemple le dépôt d’un brevet, d’un logo ou d’une marque pour le développement d’un nouveau produit ou service.