La fin de la guerre froide et du monde bipolaire (1962-1991)

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Le monde depuis 1945


Quels bouleversements géopolitiques mettent fin à l’affrontement entre les États‑Unis et l’URSS et au monde bipolaire ?

1 La détente (1962-1975)

A Une détente nécessaire

 En 1962, la crise de Cuba plonge le monde « au bord du gouffre » : les États-Unis découvrent des rampes de lancement de missiles sur l’île de Cuba, territoire communiste. Le président américain John F. Kennedy place l’île sous embargo et menace l’URSS de Nikita Khrouchtchev, qui recule.

 En 1972, les accords SALT I limitent les armes stratégiques. Par les accords d’Helsinki (1975), les deux blocs s’engagent à respecter les frontières de l’Europe et les Droits de l’homme.

B La remise en cause d’un monde bipolaire

 Lors des conférences de Bandung (1955) et de Belgrade (1961), les nouveaux États indépendants affirment leur volonté de « non alignement » : c’est la naissance du tiers monde.

 À l’Est, la Chine communiste se pose en modèle concurrent de l’URSS ; à l’Ouest, la France se dote de l’arme nucléaire en 1960 et retire ses forces de l’OTAN en 1966.

C La persistance des crises

 Les États-Unis échouent au Vietnam Sud contre la guérilla communiste soutenue par le Vietnam Nord, l’URSS et la Chine. Ils se retirent en 1973.

Israël, soutenu par le bloc de l’Ouest, remporte les guerres des Six-Jours (1967) et du Kippour (1973) sur les pays arabes voisins soutenus par l’URSS.

2 Un regain de tension (1975-1985)

A L’affaiblissement de la puissance américaine

 Les États-Unis perdent l’alliance de l’Iran après la prise du pouvoir par les islamistes (1979).

 En 1979, l’Armée rouge entre en Afghanistan pour défendre le régime communiste contre lequel la population résiste. L’URSS étend sa zone d’influence en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique centrale.

B « America is back »

 En 1980, le président américain Ronald Reagan lance une nouvelle course à l’armement. Des euromissiles soviétiques (SS 20) sont pointées sur les bases de l’OTAN, qui braque ses fusées sur l’URSS.

 En 1983, Reagan annonce la création d’un bouclier spatial antimissile au-dessus des États-Unis.

3 L’effondrement du communisme et de l’URSS

A Les réformes de Gorbatchev

 À partir de 1985, Mikhaïl Gorbatchev libéralise progressivement l’économie (perestroïka), étayée par la glasnost (transparence). Mais la pénurie et le chômage engendrent une contestation du régime.

 Dans un souci de détente, les euromissiles sont détruits (1987) et les armements stratégiques réduits (1991). En 1989, les Soviétiques quittent l’Afghanistan.

dates clés À Berlin, le « mur de la honte » est abattu le 9 novembre 1989. L’Allemagne est réunifiée en octobre 1990.

 Encouragées par Gorbatchev, les démocraties populaires se soulèvent. Des élections libres et pluralistes ont lieu.

B L’éclatement de l’URSS et la fin de la guerre froide

 Les républiques d’URSS proclament leur indépendance. L’URSS disparaît en décembre 1991.

 L’éclatement de l’ex-URSS désagrège le bloc de l’Est : le pacte de Varsovie et le CAEM sont dissous. Les anciennes démocraties populaires d’Europe adoptent un régime démocratique et un système économique capitaliste.

 Elles rejoignent l’ancien bloc de l’Ouest avec l’adhésion à l’OTAN et entrent dans l’Union européenne en 2004 .

Conclure

La dislocation du bloc de l’Est a fait cesser l’antagonisme entre deux blocs constituant une menace pour le monde.