La formation

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries industrielles | Thème(s) : La gestion des ressources humaines

La formation professionnelle est un droit ouvert à toute personne entrée dans la vie active. Elle a pour objectif de favoriser l’insertion ou la réinsertion des salariés, de permettre leur maintien dans l’emploi, de favoriser le développement de leurs compétences, de sécuriser leur parcours professionnel et leur promotion sociale.

1 Les différents dispositifs de formation


Le document d’orientation gouvernemental sur la réforme de la formation professionnelle s’appuie sur 3 axes principaux : investir massivement dans la formation, promouvoir l’autonomie des parcours et aider les plus défavorisés.

Le plan de formation de l’entreprise

À l’initiative de l’employeur, il rassemble les actions prévues dans le cadre de la politique de gestion du personnel (bilan de compétences, validation des acquis de l’expérience…). Il comprend :

– des actions rémunérées pendant le temps de travail ;

– des formations liées au développement des compétences.

Le droit à la formation

 Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, il est prévu la fusion en un seul système du congé individuel de formation (CIF) et du compte professionnel de formation (CPF).

 Le compte personnel de formation (CPF) permet au salarié d’acquérir des droits à la formation professionnelle, inscrits dans un compte qui le suit tout au long de sa vie professionnelle.

 Ce droit est mobilisable pendant le temps de travail, à l’initiative du salarié ou du demandeur d’emploi. Il est transférable d’un emploi à l’autre.

Le bilan de compétences

 Il permet au salarié de faire le point sur son activité professionnelle, d’analyser ses compétences, ses aptitudes et ses motivations.

 Le bilan de compétences peut aider à définir un projet professionnel cohérent ou à valider un projet de formation.

2 Les enjeux de la formation


Organiser la montée en compétences de ses salariés est un élément incontournable de la stratégie des entreprises. Mais la formation professionnelle concerne aussi bien les salariés de l’entreprise que les demandeurs d’emploi.

14828_F34_01_Stdi

3 Les droits et les obligations respectifs


 

Droits

Obligations

Pour l’employeur

 Licencier un salarié qui refuse, sans motif légitime, de suivre une action de formation décidée par l’employeur dans l’intérêt de l’entreprise

 Refuser la formation demandée par le salarié

 Adapter les salariés à l’évolution de leur emploi

 Former les salariés

 Participer au financement de la formation professionnelle continue

 Réaliser un entretien professionnel

 Informer et consulter le CSE (comité social et économique)

 Élaborer un plan de formation

Pour le salarié

Demander à suivre une formation prévue dans le plan de formation de l’entreprise

Suivre la formation