La France dans la première moitié du XIXe siècle

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Révolutions, libertés, nations, à l’aube de l’époque contemporaine
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
La France dans la première moitié du XIXe?siècle
 
 

FB_Bac_98613_Hge2_TT_025

25

59

5

Quels régimes se succèdent de 1804 à 1852 ? Qu’en est-il des principes de 1789 ?

1Le Premier Empire (1804-1815)

?Napoléon Ierexerce un pouvoir autoritaire. Les libertés sont étouffées : les Français sont surveillés par la police impériale et les journaux sont censurés.

? Napoléon vainc l’Autriche et la Russie (Austerlitz), la Prusse (Iéna), l’Autriche (Wagram) mais il est vaincu à Trafalgar. La campagne de Russie tourne à la tragédie.

? Les vaincus se coalisent contre la France qui est envahie en 1814. Napoléon abdique et est exilé à l’île d’Elbe. Un an plus tard, il s’échappe et reprend le pouvoir pour Cent Jours. Vaincu par les Anglais à Waterloo (1815), il abdique.

2Le retour de la monarchie (1815-1848)

ALa Restauration (1815-1830)

?Louis XVIII (1815-1824). La Charte constitutionnelle de 1814 reconnaît les principes de 1789. L’organisation des pouvoirs donne au roi le pouvoir exécutif et l’initiative des lois. Deux assemblées discutent ces lois. Trois courants politiques coexistent : les ultras (à droite), les libéraux (à gauche) et les constitutionnels (au centre).

?Charles X (1824-1830). Les principes de 1789 sont remis en cause : la liberté de la presse est limitée, les émigrés sont indemnisés. Comme les élections de juillet 1830 donnent le pouvoir aux libéraux, Charles X proclame 4 ordonnances qui provoquent une insurrection à Paris. Après ces « Trois Glorieuses » (27, 28 et 29 juillet 1830), Charles X abdique.

BLa monarchie de Juillet (1830-1848)

?Louis-Philippe Ier est proclamé roi des Français. Le pouvoir des Chambres est renforcé (initiative des lois). La censure est supprimée. Le cens électoral est abaissé. Le drapeau tricolore est rétabli.

? Mais le régime ne satisfait pas tout le monde. Les manifestations populaires (canuts lyonnais, 1831) et républicaines sont réprimées. La crise économique (mauvaises récoltes, chômage) accentue le mécontentement populaire. Pour contourner la loi qui interdit les réunions publiques, les libéraux organisent une campagne de banquets afin de faire connaître leur programme. L’interdiction d’un banquet conduit à une révolution (22, 23 et 24 février 1848) qui chasse Louis-Philippe Ier.

3La IIRépublique (1848-1852)

AUne République démocratique…

La République est proclamée. Un gouvernement provisoire appelle à l’élection d’une Constituante au suffrage universel, proclame la liberté de la presse et de réunion, abolit la peine de mort et l’esclavage dans les colonies. Des ateliers nationaux pour aider les chômeurs sont mis en place.

B… mais fragile

? Les élections d’avril 1848 consacrent la victoire des républicains modérés. Mais rapidement le climat se détériore sous l’effet des difficultés économiques et financières. La fermeture des ateliers nationaux (considérés comme des foyers d’agitation) provoque une insurrection populaire à Paris qui est violemment réprimée.

? La Constitution du 4 novembre 1848 confie le pouvoir exécutif à un président de la République (élu pour 4 ans au suffrage universel) et le pouvoir législatif à une assemblée unique. En décembre, Louis Napoléon Bonaparte devient président de la République.

CLe coup d’État de décembre 1851

? Aux élections législatives de mai 1849, les républicains modérés subissent une grande défaite alors que le parti de l’Ordre triomphe. Le droit de grève est interdit. Le suffrage universel est restreint. La liberté de la presse est remise en question.

? Le président et l’Assemblée entrent rapidement en conflit. Le 2 décembre 1851, un coup d’État dirigé par Louis Napoléon Bonaparte met fin à la IIe République.

Conclure

Les principes de 1789 sont remis en cause à plusieurs reprises sous trois régimes politiques différents.