La France et l’intégration européenne

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : La France et l’Union européenne


Comment l’intégration à l’Union européenne transforme-t-elle le territoire français et particulièrement ses régions frontalières ?

1 La place de la France dans l’Union européenne

A L’insertion de la France dans le territoire européen

 La France est un des six pays fondateurs de l’Union européenne (UE) : elle participe à tous ses programmes (PAC, zone euro, espace Schengen). Le Parlement européen siège en partie à Strasbourg, une des capitales européennes.

 Les pays de l’UE sont ses principaux partenaires commerciaux (deux tiers des échanges). L’essentiel des investissements étrangers en France provient de ses voisins européens.

Carrefour européen, ses infrastructures autoroutières et ferroviaires sont connectées avec le réseau européen : au nord (Eurostar vers Londres ; Thalys vers Bruxelles, Cologne et Amsterdam) ; à l’est (LGV Rhin-Rhône ; connexion du TGV Est avec l’Inter City Express allemand).

 Avec l’élargissement de l’UE vers l’est, l’enjeu des transports est primordial. Le raccordement est en cours au sud, vers l’Espagne (LGV L’Océane) et l’Italie (Lyon-Turin). La circulation des Français vers les pays européens est donc facilitée.

B L’influence européenne en France

 De nombreuses FTN européennes sont présentes en France : Airbus, dont le siège est basé à Toulouse, assemble les A 380 à partir de pièces produites en France, en Espagne, au Royaume- Uni et en Allemagne.

 Plus de 25 000 étudiants européens sont accueillis dans les universités et les grandes écoles françaises dans le cadre du programme d’échange Erasmus.

 La présence européenne en France s’inscrit également sur les principaux bâtiments publics (drapeau européen).

 Deux tiers des lois votées en France transposent en droit français des directives européennes.

2 Des régions transfrontalières très intégrées à l’UE : l’exemple de la Grande Région

A Les régions frontalières : des bassins de vie et d’emplois

02904_F49_01

 Avec la construction européenne, les régions frontalières sont devenues des espaces traversés par des flux intenses : ce sont des interfaces.

 La Grande Région (anciennement Saar-Lor-Lux) est un groupement européen de co­opération territoriale (GECT) créé en 2010, situé entre le Rhin, la Moselle, la Sarre et la Meuse. Elle s’étend sur une superficie de 65 401 km2 et regroupe des ­régions de quatre pays parmi les plus riches de l’UE : l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique et la France.

 Peuplée de 11,2 millions d’habitants, la Grande Région réalise 3 % du PIB de l’UE. Chaque jour, 200 000 travailleurs frontaliers se rendent dans un pays voisin, dont 160 000 au Luxembourg.

B La coopération transfrontalière

 La Grande Région a pour but d’améliorer la coopération économique, politique et de développer les projets transfrontaliers. Elle perçoit des aides financières de l’UE.

 Les projets concernent aussi bien l’emploi que la culture, la santé, les transports et l’environnement. Mais l’absence d’institutions communes ralentit leur réalisation.

 Le Luxembourg reste le véritable moteur de la Grande Région et polarise les flux.

 L’importance de cette eurorégion est surtout symbolique : autrefois territoires de conflits, elle est aujourd’hui un espace de paix entre les peuples européens.

Conclure

L’intégration de la France à l’Union européenne permet le développement de régions transfrontalières traversées par des échanges économiques et des migrations humaines intenses.