Fiche de révision

La lunette astronomique

Contenu


La lunette astronomique permet d'observer des objets très éloignés (considérés comme situés à l'infini) en augmentant leur diamètre apparent par rapport à une observation à l'œil nu.

I Caractéristiques et principe

Une lunette astronomique est composée de deux lentilles convergentes.

La lentille L1 située à l'entrée de la lunette sert d'objectif : elle capte la lumière de l'astre et en forme une image en son foyer image. Elle a une très grande distance focale f ′1, de l'ordre du mètre.

La lentille L2, qui est placée en sortie de la lunette, a le rôle d'oculaire : elle grossit l'image obtenue par l'objectif et la rejette à l'infini pour qu'elle puisse être observée par l'œil. Elle a une distance focale f ′2 de l'ordre du centimètre.

L'objectif donne d'un objet AB situé à l'infini, une image A′B′ située dans son plan focal image. Cette image a le rôle d'objet pour l'oculaire et se trouve également dans le plan focal objet de l'oculaire car les points F′1 et F2 sont confondus. L'image A′′B′′ donnée par la lunette est donc rejetée à l'infini. Ainsi, AB et A′′B′′ sont à l'infini : on dit que la lunette est un système afocal.

Mot clé

Un objet (ou une image) situé(e) à l'infini a ses rayons lumineux qui arrivent (ou partent) tous parallèles entre eux sur (de) la lentille.

06466_C13_01

II Grossissement d'une lunette astronomique

Le diamètre apparent d'un objet est défini par l'angle formé par les points extrêmes de l'objet (A et B ou A′′ et B′′) et l'œil de l'observateur.

Le grossissement G d'une lunette astronomique est égal au rapport entre le diamètre apparent de l'astre observé à travers la lunette (θ′) et le diamètre apparent de l'astre observé à l'œil nu (θ). C'est une caractéristique de la lunette :

PB_Bac_06432_PhyChiT_gene_p333-354_C13_Groupe_Schema_0

Méthode

Exprimer les diamètres apparents, en déduire le grossissement

On s'intéresse à une lunette astronomique dont les distances focales sont f ′1 = 1,15 m pour l'objectif (L1) et f ′2 = 25 mm pour l'oculaire (L2).

06466_C13_02

a. Exprimer θ en fonction de A′B′ et f ′1 et θ′ en fonction de A′B′et f ′2.

b. Exprimer le grossissement de la lunette en fonction de f ′1 et f ′2.

c. Calculer la valeur du grossissement.

Conseils

a. Souvenez-vous que deux droites parallèles coupées par une sécante forment des angles alternes-internes égaux et que deux angles opposés par leurs sommets sont égaux. Les angles θ et θ′ étant très petits, appliquez l'approximation des petits angles : tan θ = θ et tan θ′ = θ′.

b. Utilisez la réponse précédente pour remplacer les termes de la formule du grossissement.

c. Exprimez les valeurs d'une même grandeur toutes dans la même unité.

Solution

a. Dans le triangle O1F′1B′ : tan θ = A′B′O1F′1 avec A′ et F′1 confondus et O1F′1 = f ′1.

Dans le triangle O2F2B′ : tan θ′ = A′B′O2F2 avec A′ et F2 confondus et O2F2 = f ′2.

D'après l'approximation des petits angles : θ = tan θ = A′B′f1 et θ′ = tan θ′ = A′B′f2.

b. On sait que G=θθ soit G=A′B′f2A′B′f1=A′B′f2×f1A′B′ d'où G=f1f2.

c. G=f1f2=1,1525×103=600. La lunette a un grossissement de 600.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner