Fiche de révision

La nutrition d'une cellule animale

En bref Les cellules animales ont en permanence besoin de dioxygène et de nutriments. Certains nutriments jouent le rôle de matière première pour le renouvellement et la survie de la cellule ; d'autres nutriments permettent la production d'énergie.

ILe milieu de vie des cellules animales

Dans les organes, une partie du sang quitte les vaisseaux sanguins : c'est la lymphe qui baigne ainsi toutes les ­cellules. Les cellules y prélèvent en permanence les nutriments et le dioxygène dont elles ont besoin. La lymphe sert d'intermédiaire entre le sang et les cellules.

Mot clé

Nutriments : substances solubles, utilisables par la cellule pour sa survie et son fonctionnement.

IILe devenir des substances prélevées par les cellules animales

Les cellules transforment les nutriments prélevés en nouvelles molécules. Ces molécules servent à l'entretien des cellules, et à préparer une éventuelle multiplication cellulaire. On appelle ces réactions chimiques l'assimilation.

07828_C03_fiche11_doc01

Doc Fonctionnement d'une cellule animale

L'ordre d'assemblage des nutriments est déterminé par les informations génétiques. Cette synthèse nécessite de l'énergie.

En présence de dioxygène, certains nutriments libèrent l'énergie indispensable aux activités cellulaires. On appelle ces réactions la respiration cellulaire.

Équation-­bilan de la respiration cellulaire :

C6H12O6 + 6 O2 → 6 CO2 + 6 H2O + énergie

Mot clé

Respiration cellulaire : dégradation (= oxydation) de nutriments grâce au dioxygène.

C6H12O6 = glucose ; O2 = dioxygène ;

CO2 = dioxyde de carbone ; H2O = eau

Les réactions chimiques qui se produisent dans les cellules produisent de l'eau, des déchets (dioxyde de carbone…) et de la chaleur.

Méthode

Étudier les échanges entre un muscle et le sang

On analyse le sang qui irrigue un muscle : on mesure les quantités de certaines substances, dans le sang qui entre dans le muscle, et dans le sang qui en sort. On note les mesures dans le tableau à double entrée ci-dessous.

Tableau de 4 lignes, 3 colonnes ;Corps du tableau de 4 lignes ;Ligne 1 : ; Sang entrant; Sang sortant; Ligne 2 : Dioxygène (ml); 20; 16; Ligne 3 : Dioxyde de carbone (ml); 50; 53; Ligne 4 : Glucose (mg); 90; 86;

1 Indiquer ce que représentent les lignes d'une part, et les colonnes d'autre part, de ce tableau. Ensuite, donner un titre au tableau.

2 Indiquer la quantité de dioxygène dans le sang sortant.

3 Préciser l'évolution de la teneur en dioxygène dans le sang.

Conseils

1 Un tableau à double entrée comporte un titre pour chaque colonne et pour chaque ligne. Étudie les titres des lignes d'une part et ceux des colonnes d'autre part. Repère les unités de mesures.

2 L'information se situe au croisement entre une ligne et une colonne.

3 Indique si une quantité « augmente », « diminue » ou « reste constante », en employant l'une de ces trois expressions.

SOLUTION

1 Les titres des lignes indiquent les substances dans le sang, ceux des colonnes indiquent la position de la mesure. Le nom des substances est suivi d'une unité de mesure (ml ou mg). On en déduit que les lignes représentent la quantité mesurée de différentes substances, et que les colonnes représentent la quantité mesurée avant ou après le muscle.

Titre du tableau : Quantité de substances présentes dans le sang avant ­d'irriguer un muscle et à la sortie du muscle.

2 Le sang quittant le muscle contient 16 ml de dioxygène.

3 La quantité de dioxygène a diminué dans le sang sortant par rapport à celle dans le sang entrant.

À noter

La question n'est pas posée, mais on peut déduire de ces informations que le muscle a consommé du dioxygène sanguin.

Pour lire la suite

Je m'abonne

Et j'accède à l'ensemble
des contenus du site