Fiche de révision

La parole au théâtre

Contenu
 

A Les indications contextuelles

Elles sont données grâce aux didascalies. L'auteur indique, grâce à ces informations placées au début de l'acte pour les didascalies générales, le cadre spatio-temporel, les réactions des personnages, leur état intérieur… Ces indications doivent être suivies par le metteur en scène et par les comédiens. Ainsi, si l'auteur décide que le personnage entre sur scène dans telle ou telle tenue, personne ne pourra remettre en question cette volonté. Il existe plusieurs types de didascalies :

les didascalies initiales : elles indiquent en général qui sont les personnages et quel est le décor ;

les didascalies dites internes : elles montrent comment les personnages doivent rendre compte de leurs émotions et de leurs sentiments intérieurs. Elles sont placées en général à côté du nom du personnage, entre parenthèses et écrites en italique ou bien si les changements intérieurs sont multiples, elles sont intégrées dans le texte mais toujours avec une calligraphie différente.

Mot-clÉ

Didascalie : indication donnée à l'acteur, par le dramaturge, dans son texte. Les didascalies apparaissent souvent entre parenthèses ou en italique dans le texte.

La manière de s'exprimer est essentielle ; elle utilise le principe de la double énonciation. Cela signifie que le personnage s'adresse toujours à deux interlocuteurs : le ou les personnages auxquels il s'adresse sur la scène et le spectateur. Les messages ou les informations qu'ils donnent lui permettent d'anticiper sur l'histoire ou de rire à certaines répliques car lui seul est parfois capable de comprendre le sous-entendu.

B Les formes de la parole au théâtre

La parole au théâtre peut prendre la forme d'un dialogue, c'est-à-dire d'un échange entre deux personnages, d'une conversation à plusieurs…

Ce peut être un monologue : il sert souvent à faire progresser l'histoire et cela sous diverses formes. Le monologue, où le personnage est souvent seul sur scène, permet au spectateur de mieux comprendre l'état intérieur du personnage. Parfois, le monologue est dissimulé derrière un dialogue où un des personnages qui doit faire un aveu difficile est aidé par un autre personnage qui intervient peu mais pose des questions destinées à faire progresser l'autre dans sa réflexion et trouver des réponses à ses interrogations ou faire un aveu progressif.

La tirade est une réplique longue faite en présence d'un ou de plusieurs interlocuteurs : elle peut avoir plusieurs rôles : entre autres, c'est une réponse qui peut exprimer des doutes ou des questionnements, ou une réponse définitive et argumentée… Attention, il ne faut pas confondre la tirade et le monologue.

Grâce à l'aparté, le personnage s'adresse directement au public pour lui faire part de ses réflexions intérieures ou du fond de sa pensée face à une situation.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner