La perception de la démocratie chez les Athéniens

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : L'invention de la citoyenneté dans le monde antique
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
La perception de la démocratie chez?les Athéniens
 
 

FB_Bac_98613_Hge2_TT_004

4

17

2

(>?rabats,IIetIII)

Les Grecs ont mis en place une nouvelle forme d’organisation politique : la démocratie.

1Un régime politique nouveau

AVers la démocratie

La démocratie athénienne est peu à peu mise en place.

? Depuis Dracon (fin du viis. av. J.-C.), les lois sont écrites.

?Solon (vers 640-558 av. J.-C.) accomplit des réformes capitales. Il répartit les citoyens en quatre classes censitaires selon les revenus des terres. Il accorde le droit de vote et l’égalité de toutes les classes sociales dans l’assemblée du peuple. La boulè et l’héliée sont créées.

?Clisthène (2moitié du visiècle av. J.-C.) procède au redécoupage de la cité en 100 dèmes regroupés en 10 tribus : le citoyen est désormais membre d’un dème et non d’une famille. L’assemblée des citoyens (l’ecclésia) acquiert l’autorité suprême.

?Périclès (vsiècle av. J.-C.) est l’auteur de grandes réformes : confiscation des attributions politiques de l’aréopage (d’essence aristocratique) désormais réparties entre l’ecclésia, la boulè et l’héliée ; généralisation du tirage au sort.

BLes caractéristiques de la démocratie athénienne

? C’est une démocratie directe.

? Il n’existe pas de séparation des pouvoirs.


 

citation « Nous sommes […] les seuls à penser qu’un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer […] pour un citoyen inutile. »
Périclès, vsiècle av. J.-C.

? Les caractéristiques de la démocratie sont :

– l’isonomie, la loi égale pour tous : chaque citoyen peut participer au pouvoir de l’assemblée du peuple et il peut être juge, conseiller, ou magistrat à tour de rôle grâce à un tirage au sort fréquent ;

– l’isègoria : la possibilité pour tous les citoyens de prendre la parole à l’assemblée pour contribuer au débat ou introduire une proposition ou un amendement.

2Les principaux organes de la démocratie

AL’ecclésia, assemblée du peuple

? L’ecclésia est ouverte à tous les citoyens. Un quorum de 6 000 votants est exigé pour les grandes décisions. Au début du ivsiècle, on institue une indemnité de participation.

? Au vsiècle, l’ecclésia se réunit une fois par prytanie (davantage si nécessaire) et quatre fois au ivsiècle.

? L’ecclésia est convoquée par les prytanes qui en établissent l’ordre du jour. Aucune décision ne peut être soumise au vote de l’Assemblée si elle n’a pas été préalablement examinée par la boulè ; l’Assem­blée peut aussi inviter la boulè à lui soumettre un projet. Tout citoyen peut intervenir dans le débat. Quand tous les orateurs ont terminé leurs remarques, les citoyens votent à main levée.

? Au vsiècle, l’ecclésia est souveraine. Mais au ivsiècle, ses pouvoirs sont limités par la création des nomothètes (législateurs) et le transfert à l’héliée du jugement des affaires politiques. Elle s’occupe alors surtout de la politique extérieure, d’affaires religieuses, des élections de magistrats.

BLa boulè

? Composé de 500 membres tirés au sort, le conseil se réunit tous les jours (à l’exception des jours de fêtes).

?Ses fonctions sont nombreuses. La boulè est chargée de préparer le travail de l’assemblée. Elle a aussi en charge la gestion de la communauté (organisation des fêtes, défense de la ville, gestion des sanctuaires). Elle assure le contrôle des magistrats (notamment en matière financière). C’est surtout elle qui mène la politique étrangère.

CL’héliée

? Le tribunal du peuple est un organe essentiel de la démocratie. Il est composé de citoyens tirés au sort pour un an. Au ve et au ivsiècle av. J.-C., les héliastes sont 6 000. À partir de Périclès, ils reçoivent une indemnité.

? Il juge les procès civils, publics, pénaux. Le vote se fait à bulletin secret.

Conclure

La démocratie athénienne est une démocratie directe. Tous les citoyens participent au gouvernement de la cité.