La perception des couleurs

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L | Thème(s) : La formation des images. La couleur des objets
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
La perception des couleurs
 
 

FB_Bac_98620_Sci1_LES_018

18

43

3

La couleur n’est pas une «?pellicule?» déposée à la surface des objets, elle n’a pas d’existence matérielle, elle est le fruit d’une interprétation sensorielle de notre cerveau.

1La sensation de couleur

? En 1672, Isaac Newton observe que la lumière blanche qui traverse un prisme est déviée et décomposée?: elle est donc constituée de lumières colorées (doc.?1).

? Aujourd’hui, nous parlons de spectre et de radiations colorées. Chaque radiation colorée est caractérisée par une grandeur physique?: la longueur d’onde. L’œil capte ces radiations colorées, tandis que le cerveau conduit les sensations de couleur jusqu’à la perception. Le spectre du visible s’étend de 400?nm (violet) à 750?nm (rouge).

Doc. 1 Décomposition de la lumière blanche.

 
Doc. 2 Couleur d’un objet.

 

? Un objet ne peut diffuser que les lumières colorées qu’il reçoit. Il absorbe certaines lumières colorées grâce à ses pigments (doc.?2).

? La couleur d’un objet correspond à la couleur de la lumière que l’objet diffuse vers notre œil et que notre cerveau interprète. Ce sont les radiations diffusées qui initient la «?couleur?» de cet objet.

2Reproduire les couleurs

On peut générer des couleurs de deux manières?: par synthèse additive ou par synthèse soustractive (doc.?3).

? La synthèse additive consiste à combiner trois types de lumières – rouge, verte et bleue – pour produire toutes les autres lumières colorées. Le procédé est principalement utilisé dans les domaines du traitement électronique de l’image tels que télévision, écran d’ordinateur, appareil photo numérique… Les couleurs RVB (rouge, vert et bleu) sont dites couleurs primaires de la synthèse additive. Dans cette synthèse, la superposition de lumières colorées se traduit par plus de «?clarté?». Par exemple, l’addition des lumières rouge, verte et bleue va donner de la lumière blanche.

? La synthèse soustractive consiste à retirer des lumières en utilisant des filtres ou des pigments. Le procédé est notamment utilisé en peinture ou en imprimerie. Les couleurs primaires soustractives sont le cyan, le magenta et le jaune. On les appelle aussi les couleurs fondamentales. Dans cette synthèse, le mélange de couleurs conduit à l’absorption de plus en plus de lumière donc à un «?assombrissement?». Par exemple, la lumière blanche qui traverse un filtre cyan puis un filtre jaune, ressortira verte.

Doc. 3 Synthèse additive et synthèse soustractive.

 

? Le cercle chromatique(>dépliant,IIIetIV) est une représentation des couleurs, sous forme circulaire, qui permet de trouver toutes les couleurs existantes sous la forme de douze couleurs de base.

>