La population active en France depuis les années 1850

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S | Thème(s) : Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIXe siècle - La République française face aux enjeux du XXe siècle
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
La population active en France depuis les années 1850L•ES•S
 
 

FB_Bac_98612_Hge1_TT_002

2

13

1

Quelles sont les évolutions de la population active depuis 1850 ?

1La population active de 1850 à 1962

A1850-1914 : des actifs plus nombreux

? La population active est estimée à 38,8 % en 1866 et à 52 % en 1906 (avec l’Alsace-Moselle).

? Le nombre de femmes dans la population active augmente à partir du IInd Empire, passant de 31,4 % en 1866 à 38,3 % en 1906.

? Le secteur agricole prédomine longtemps (44,8 % de la population active en 1891). Toutefois, le surpeuplement des campagnes, l’absence de travail pour tous dans celles-ci, le manque de terres disponibles, poussent les hommes vers les villes et à proximité des grandes industries où ils espèrent trouver un emploi (exode rural).

B1914-1962 : stagnation de la population active

? Le déficit des naissances lié à la Première Guerre mondiale entraîne une diminution des jeunes actifs au cours des années 1930. Entre 1931 et 1935, la population active chute de 1,2 million de personnes.

? Les effets de la crise de 1929 sont importants : 900 000 personnes se retrouvent sans emploi.

2La population active depuis 1962

APlus de 28 millions d’actifs

? À partir de 1962, la population active connaît une forte augmentation qui s’explique par l’arrivée sur le marché du travail :

– des classes du baby-boom ;

– des femmes ;

– des immigrés au moment des Trente Glorieuses (arrivée des pieds-noirs après les accords d’Évian, qui mettent fin à la guerre d’Algérie en 1962).

? Aujourd’hui, la population active compte plus de 28 millions de personnes.

BLa forte augmentation de l’activité féminine

? De 1962 à 1999, le nombre des femmes actives a augmenté de 4,9 millions alors que celui des hommes actifs n’a augmenté que de 0,8 million. En 2009, le taux d’activité des femmes âgées de 25 à 49 ans est de 84 %.

? Toutefois, beaucoup d’emplois féminins sont des emplois à temps partiel (30 % / 5 % pour les hommes). Les femmes sont plus concernées par les emplois précaires et moins bien payées.

CDe plus en plus d’emplois dans le tertiaire

? À partir des années 1950, le nombre de paysans diminue, la mécanisation de l’agriculture accélérant l’exode rural. Aujourd’hui, la population agricole ne représente que 3,3 % de la population active.

? Avec le développement du travail à la chaîne, le nombre d’ouvriers non qualifiés augmente. Mais depuis les années 1970, avec la crise industrielle et la robotisation des usines, le nombre total d’ouvriers diminue. Les pays industrialisés délocalisent leurs usines dans les pays où la main-d’œuvre est moins chère. Le secteur secondaire représente aujourd’hui 20,5 % de la population active.

? En revanche, le nombre des actifs travaillant dans les services n’a cessé d’augmenter. En 50 ans, le secteur tertiaire a doublé : 37,7 % des actifs en 1949 pour 76,6 % aujourd’hui.

DLe chômage

? Lors des Trente Glorieuses, le plein-emploi est assuré : le taux de chômage est inférieur à 2 %. Le niveau de vie des Français s’améliore.

? À partir de 1974 (après le premier choc pétrolier), la France connaît une grave crise. La croissance est ralentie. Les actifs de l’industrie (sidérurgie, textile) sont particulièrement touchés. Le taux de chômage augmente : 5,9 % en 1980, 10,2 % en 1995. Il concerne 10,1 % de la population au 1er trimestre 2014.

Conclure

Depuis 1850, la part des actifs travaillant dans le secteur primaire a diminué au profit du secteur secondaire puis du secteur tertiaire qui emploie aujourd’hui les trois quarts de la population. Parallèlement, le taux d’activité des femmes n’a cessé d’augmenter.