Fiche de révision

La production d'ATP par métabolisme aérobie

Contenu


Dans le cas d'un exercice physique modéré et long, la respiration cellulaire est la voie principale de production d'ATP dans les cellules musculaires en présence de dioxygène.

I Les étapes de la respiration cellulaire

La glycolyse se déroule dans le hyaloplasme. Elle aboutit à une dégradation du glucose en deux molécules d'acide pyruvique ou pyruvate (C3H4O3).

PB_Bac_06464_SVTT_gene_p000-000_C10_Groupe_Schema_9

mots clés

NAD+et FAD : formes oxydées de transporteurs d'hydrogène et d'électrons, qui deviennent NADH,H+ et FADH2 quand elles sont réduites.

Phosphorylation de l'ADP : fixation d'un phosphate inorganique (Pi) sur une molécule d'ADP conduisant à une molécule d'ATP.

Le cycle de Krebs se déroule dans la matrice des mitochondries. Cette série de réactions complexes permet la dégradation de chaque molécule (décarboxylation) de pyruvate en dioxyde de carbone.

PB_Bac_06464_SVTT_gene_p000-000_C10_Groupe_Schema_10

La phosphorylation oxydative se déroule dans les crêtes mitochondriales en présence de dioxygène. La régénération des transporteurs oxydés par la chaîne respiratoire entraîne la réduction du dioxygène (O2) en eau (H2O).

Cette série de réactions génère un gradient de protons qui active des ATPsynthases catalysant la synthèse d'une grande quantité d'ATP.

PB_Bac_06464_SVTT_gene_p000-000_C10_Groupe_Schema_11

II Bilan de la voie métabolique aérobie

La dégradation complète d'une molécule de glucose en CO2 et H2O permet la synthèse de 36 molécules d'ATP.

PB_Bac_06464_SVTT_gene_p000-000_C10_Groupe_Schema_12

Les cellules musculaires dégradent prioritairement le glycogène en réserve dans le hyaloplasme par glycogénolyse, ce qui produit une molécule d'ATP supplémentaire :

Glycogène → Glucose-1-phosphate → Glucose-6-phosphate → Glucose + 1 ATP

Méthode

Révéler une étape préalable à la phase mitochondriale

On étudie la respiration cellulaire en mesurant la concentration en dioxygène de deux milieux riches en dioxygène, ADP et Pi.

À partir des résultats obtenus, montrer qu'une partie des réactions de la respiration cellulaire se déroule dans le hyaloplasme.

Doc Variations de concentration de dioxygène dans le milieu

06464_C10_06

Conseils

Étape 1 Comparer la concentration en dioxygène dans les deux milieux après injection de glucose, puis après injection de pyruvate.

Étape 2 En déduire quelle molécule est utilisée par les mitochondries.

Étape 3 Conclure en indiquant la réaction se déroulant dans le hyaloplasme.

Solution

Étape 1 Après l'injection de glucose, seule la concentration en dioxygène du milieu contenant les cellules entières diminue ; la concentration en dioxygène du milieu contenant les mitochondries reste stable. Après l'injection de pyruvate, la concentration en dioxygène diminue dans les deux milieux.

Étape 2 Les mitochondries ne sont pas capables de métaboliser le glucose, mais elles peuvent utiliser le pyruvate.

Étape 3 Une réaction préalable est donc nécessaire : il s'agit de la dégradation du glucose en pyruvate (glycolyse), qui se déroule dans le hyaloplasme.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner