La ration alimentaire

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ST2S | Thème(s) : L'équilibre alimentaire

La ration alimentaire journalière est l’ensemble des aliments et boissons ingérés par un individu en 24 heures. Celle-ci doit satisfaire les besoins qualitatifs et quantitatifs de l’organisme pour assurer son bon fonctionnement.

A Les besoins qualitatifs

Ils sont satisfaits par l’ensemble des nutriments dont a besoin l’organisme pour le renouvellement cellulaire, pour la croissance et pour le maintien de l’équilibre pondéral (afin de compenser les pertes de divers composés tels que l’eau et les sels minéraux par la sueur, l’urine, les selles et la respiration).

Ces besoins sont couverts par les oses, les acides aminés essentiels, les acides gras essentiels, les vitamines, les sels minéraux, l’eau, mais aussi les fibres alimentaires.

B Les besoins quantitatifs

L’apport énergétique total (AET) permet de couvrir les dépenses énergétiques, soit environ 9 000 à 11 000 kJ/jour. Il est satisfait essentiellement par les glucides et les lipides.

aLe métabolisme basal

Il correspond aux dépenses permettant d’assurer les fonctions vitales (respiration, activités cérébrale et cardiaque, excrétion). Pour un adulte au repos, il est d’environ 7 000 kJ/jour. Ces besoins varient avec l’âge (augmentation en période de croissance), le sexe, le poids et la taille de l’individu.

bLe métabolisme extra-basal

Il correspond aux dépenses énergétiques supplémentaires, qui varient selon les besoins : activité physique, digestion, thermorégulation, grossesse, allaitement, maladie. Il est d’environ 2 000 à 4 000 kJ/jour.

Définition

Métabolisme : ensemble des réactions chimiques (synthèse ou dégradation de matière) se déroulant dans la cellule.

C L’équilibre de la ration alimentaire

Afin de couvrir les besoins quantitatifs et qualitatifs de l’organisme, il doit exister un équilibre dans les apports journaliers en glucides, lipides et protides.

Les besoins nutritionnels conseillés sont les suivants :

glucides : 40-55 % de l’AET (en privilégiant les glucides complexes) ;

lipides : 35-40 % de l’AET (en limitant les acides gras saturés) ;

protides : 10-20 % de l’AET (en réduisant la consommation de viande et de charcuterie).

De plus, aucun aliment ne contient à lui seul tous les nutriments nécessaires à l’organisme. Il est donc nécessaire d’avoir une alimentation diversifiée, comportant des aliments de chaque groupe, afin d’avoir un apport nutritionnel qualitativement et quantitativement satisfaisant. La pyramide alimentaire permet d’avoir une vue d’ensemble des proportions souhaitables pour chaque groupe d’aliment.

Mots À retenir

Aliment, biomolécule, équilibre alimentaire, nutriment.

15492_P2_39

La pyramide alimentaire

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.