La recherche des médicaments du futur

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ST2S | Thème(s) : De la molécule au médicament

A Les nanomédicaments

De nombreux principes actifs n’ont pas des caractéristiques physico-chimiques (hydrophilie, poids moléculaires, etc.) favorables au passage des barrières biologiques qui séparent le site d’administration du médicament de son site d’action. D’autres molécules actives sont détruites au niveau des barrières enzymatiques, ce qui ne permet pas d’obtenir les concentrations thérapeutiques recherchées au niveau du site d’action. Il y a donc une importante déperdition du médicament.

Les médicaments pourront bientôt être délivrés vers l’organe, le tissu ou la cellule malade de manière spécifique grâce au développement des nanotechnologies, proposant des vecteurs de médicaments.

15839_P2_C14_IM2_stdi

Action d’un nanomédicament

Grâce au développement de nouveaux matériaux, les principes actifs peuvent être formulés de manière à obtenir des systèmes d’administration de taille inférieure au micromètre, qui protègent la molécule active de la dégradation et contrôlent sa libération dans le temps et dans l’espace.

15839_P2_C14_IM3_stdi

B Les médicaments hybrides

Remarque

Un médicament générique a :

la même composition qualitative et quantitative en principes actifs que le médicament princeps (les différents sels, esters, éthers, isomères, mélanges d’isomères, complexes ou dérivés d’un principe actif sont regardés comme ayant la même composition qualitative en principe actif, sauf s’ils présentent des propriétés sensiblement différentes au regard de la sécurité ou de l’efficacité) ;

la même forme pharmaceutique que le médicament princeps (les différentes formes pharmaceutiques orales à libération immédiate sont considérées comme une même forme pharmaceutique) ;

démontré sa bioéquivalence avec la spécialité de référence, par des études de biodisponibilité appropriées.

Un médicament hybride est une spécialité qui ne répond pas à la définition d’une spécialité générique parce qu’elle comporte, par rapport à la spécialité de référence, des différences relatives aux indications thérapeutiques, au dosage, à la forme pharmaceutique ou à la voie d’administration, ou parce que la bioéquivalence par rapport à cette spécialité de référence n’a pu être démontrée par des études de biodisponibilité.

Ces médicaments contenant le même principe actif peuvent être substitués même si ce ne sont pas tout à fait des génériques. Ils peuvent avoir un champ d’action plus large ou plus restreint que le médicament initial.

#quiz

Des questions pour réviser

foucherconnect.fr/20pbterst2s17