La refondation de la République après la Libération (1944-1947)

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Françaises et Français dans une République repensée


Dans quelle mesure la refondation républicaine est-elle empreinte des idéaux de la Résistance ?

1 Une refondation préparée par le GPRF

A La restauration de la paix civile

 Le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF), créé le 2 juin 1944 par le général de Gaulle, s’installe à Paris, libéré en août 1944. Il réunit toutes les composantes de la Résistance et restaure l’État de droit.

 Des tribunaux procèdent à l’épuration juridique des collaborateurs. Pierre Laval et le maréchal Pétain sont jugés en 1945.

B De nouveaux outils pour gouverner et moderniser le pays

 À partir de 1945, les représentants de l’État sont formés à l’École nationale d’administration (ENA).

 L’État crée le Commissariat général au Plan (1946) afin de fixer les grandes priorités économiques nationales pour la reconstruction. Cet organisme est aidé par les études menées par l’INSEE.

 La création de l’INRA (agronomie), du CNRS (recherche scientifique) et du CEA (énergie atomique) relancent la recherche.

2 La mise en place d’une République démocratique

A La naissance difficile de la IVe République

 Le GPRF rétablit le suffrage universel et accorde le droit de vote aux femmes le 21 avril 1944, en juste retour de leur rôle dans la Résistance . Celles-ci votent pour la première fois aux élections municipales un an plus tard.

 Le 21 octobre 1945, les Français élisent une assemblée constituante chargée de rédiger une nouvelle Constitution. De Gaulle, hostile au projet constitutionnel, démissionne en janvier 1946.

mot clé Un référendum est un vote portant sur une question. Les électeurs sont invités à y répondre par « oui » ou par « non ».

 La IVe République, approuvée par référendum, naît en octobre 1946.

B Un régime parlementaire

 La Constitution de la IVe République réaffirme les symboles et les principes républicains.

 Elle dote le Parlement de pouvoirs forts : l’Assemblée nationale et le Conseil de la République élisent le président de la République et peuvent renverser le gouvernement (nommé par le président) par une motion de censure. Les députés sont élus au scrutin proportionnel, ce qui rend la majorité difficile à obtenir. Des accords entre les partis sont nécessaires pour gouverner.

3 La mise en place d’une République économique et sociale

A Pour moderniser la France

 Alors que la population est rationnée jusqu’en 1949, l’État doit reconstruire le pays. De nombreuses entreprises privées sont nationalisées dans les secteurs stratégiques : charbon, électricité, chemin de fer, banques.

 L’État soutient les secteurs de pointe (pétrochimie, automobile, aéronautique) par des commandes publiques.

B Pour renforcer la cohésion nationale

Conformément au programme du Conseil national de la Résistance (CNR) , le GPRF puis la IVe République engagent des réformes sociales : création de la Sécurité sociale en 1945, des allocations familiales et d’un salaire minimum (1950). C’est le début de l’État-providence.

Conclure

La légalité républicaine rétablie, la nouvelle Constitution met en place une République démocratique et sociale.

02904_F25_01