La Réunion, 
un territoire ultramarin

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S | Thème(s) : L’Union européenne : dynamiques de développement des territoires - L'Union européenne : dynamiques de développement des territoires - L'Union européenne et la France dans le monde
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
La Réunion,
un territoire ultramarinL•ES•S
 
 

FB_Bac_98612_Hge1_TT_046

46

99

3

Comment développer un territoire insulaire ultrapériphérique ?

1Un territoire aux spécificités propres aux DROM

AUne terre tropicale lointaine

? Située au sud-ouest de l’océan Indien, la Réunion se trouve à plus de 9 000 km de la France. L’isolement géographique est une contrainte que partagent les autres drom*.

? Volcanique et montagneuse, l’île est constituée de deux massifs accolés : le Piton de la Fournaise, toujours en activité, et le Piton des Neiges, sommet de l’île, qui est éteint.

? La Réunion bénéficie d’un climat tropical. L’île est exposée au passage des cyclones. L’épidémie du chikungunya touche régulièrement l’île depuis 2005.

BUne population jeune et métissée

? Peuplée à partir du xviisiècle, l’île se caractérise par sa diversité : Blancs, Cafres d’Afrique, Malabars d’Inde et d’Orient, Chinois. La langue créole est née de ce métissage et de la marginalisation de l’île par rapport à la métropole.

? L’île est peuplée de 840 000 habitants, urbains à 89 %. L’indice de fécondité est de 2,5 enfants par femme, c’est le deuxième plus élevé en France, derrière la Guyane. Un tiers de la population a moins de 20 ans.

2Un développement fragile

AUne économie peu diversifiée

? La culture de la canne à sucre, héritage colonial, occupe plus de la moitié de la surface agricole. Cette agriculture de plantation est en difficulté (concurrence des pays voisins).

? À la faiblesse du secteur secondaire répond l’omniprésence du tertiaire : les emplois administratifs sont surreprésentés. Le tourisme est devenu la première ressource de la région avec une moyenne de 825 000 nuitées par an.

BDes disparités sociospatiales nombreuses

? Le pib par habitant (19 400 euros) est deux fois plus faible que la moyenne nationale. 30 % de la population est au chômage dont 60 % de jeunes actifs.

? L’avenir de la jeunesse est le principal défi de la région. Beaucoup partent en métropole pour poursuivre leurs études ou trouver leur premier emploi.

? Mais dans le contexte régional, la Réunion fait figure d’îlot privilégié (infrastructures de niveau européen et transferts de fonds publics). Cette discontinuité spatiale a entraîné l’immigration de nombreux Mahorais (originaires de Mayotte).

3Un territoire à réaménager

AUne organisation centre-périphérie inversée

? La population est concentrée sur la zone littorale et s’étend vers les hauteurs. Le Nord et le Nord-Ouest sont polarisés par la capitale, Saint-Denis (150 000 habitants). Les Hauts de l’intérieur sont peu peuplés et enclavés. Inscrits au Patrimoine mondial par l’unesco*, ils sont un espace de réserve.

? L’île reste très dépendante de la métropole qui absorbe près des trois quarts de ses exportations. La Réunion a une faible insertion politique et économique dans son aire géographique régionale.

BLes nouvelles dynamiques spatiales

? Au sein de l’ue*, la Réunion est une région ultrapériphérique (rup*) qui a bénéficié de 1,6 milliard d’euros d’aides pour son développement sur la période 2007-2013.

? De grands projets concernent la frange littorale ouest. La route des Tamarins a été construite sur les premières pentes afin de désengorger la circulation liée aux migrations pendulaires.

Conclure

La Réunion souffre des disparités économiques et sociospatiales propres aux territoires ultramarins de l’UE et bénéficie donc d’aides pour son développement. Mais l’île doit aussi trouver sa place dans son espace régional.