La Seconde Guerre mondiale : une guerre d’anéantissement

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)


Pourquoi peut-on dire que la Seconde Guerre mondiale est le conflit le plus destructeur de l’histoire ?

1 Les civils dans la guerre

A Les civils, victimes des bombardements

 Les villes sont bombardées pour forcer l’adversaire à capituler (Blitz à Londres, Normandie, Berlin, Dresde).

 Au Japon, les 6 et 9 août 1945, les Américains lancent les deux premières bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

B La terreur de l’occupation

 Les États vaincus par l’Allemagne ou le Japon sont occupés militairement et dirigés par des gouvernements qui collaborent.

 Ils paient de lourds frais d’occupation. Leurs productions sont réquisitionnées et des millions de travailleurs sont déplacés de force en Allemagne. Partout, les libertés sont supprimées et les médias, censurés, diffusent l’idéologie nazie.

C L’univers concentrationnaire

 La Gestapo arrête des juifs, prend des otages, traque les résistants. Ils sont torturés, déportés, exécutés.

mot clé Les camps de concentration sont destinés à isoler les adversaires du nazisme et à fournir une main‑d’œuvre travaillant jusqu’à épuisement.

 Dans les camps de concentration, toute volonté de résistance est brisée. La mortalité, très élevée (10 millions de victimes), est accrue par les exécutions et les épidémies.

2 Les génocides

A Le génocide des juifs : la Shoah

 Les Einsatzgruppen (groupes d’intervention formés de SS) suivent les armées en URSS avec pour mission d’exterminer les juifs. Un million d’entre eux périssent, victimes de fusillades, de noyades et de gazages dans des camions.

 Les nazis enferment les juifs dans des ghettos (Lodz, Varsovie, Cracovie). Entassés et affamés, ils sont promis à la mort.

mot clé Les centres de mise à mort ont pour objectif l’élimination massive et organisée des juifs par gazage à l’arrivée des convois.

 En janvier 1942, les dirigeants nazis décident la « Solution finale de la question juive ». Des centres de mise à mort sont créés en Pologne (Treblinka, Auschwitz-­Birkenau…).

 Les juifs sont raflés partout en Europe et acheminés par trains à bestiaux vers ces camps de la mort. Après la sélection par les SS, les plus faibles (femmes, enfants, personnes âgées) sont asphyxiés dans les chambres à gaz et leurs corps brûlés dans les fours crématoires.

5,1 millions de juifs sont exterminés pendant le conflit, dont près de 3 millions dans les centres de mise à mort.

B Le génocide des Tziganes

Considérés comme des « êtres asociaux » parce que nomades, les Tziganes sont raflés dans toute l’Europe par les nazis. Environ 220 000 d’entre eux (soit 25 % de la population tzigane d’Europe) sont exterminés selon les mêmes procédés que pour les juifs.

3 Le conflit le plus destructeur de l’histoire

 En Europe et en Asie, des villes entières ainsi que les infrastructures économiques sont détruites. Des millions de sans-abri subissent les destructions.

50 millions d’hommes sont morts, dont 75 % d’Européens. Les civils, victimes de la sous-nutrition, des bombardements, des déportations, des massacres de masse (comme à Nankin en Chine en 1937) constituent 50 % des décès.

 En 1945, la libération des camps par les Alliés révèle l’insoutenable réalité de l’univers concentrationnaire.

 Les Alliés jugent à Nuremberg les chefs nazis responsables de crimes contre l’humanité et à Tokyo l’empire japonais.

Conclure

Les puissances de l’Axe ont imposé leur implacable domination sur l’Europe et le Pacifique. Jamais l’humanité n’a connu semblable détermination dans l’exécution de crimes contre l’humanité.