La situation d’énonciation

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Analyser et interpréter un texte littéraire, une image


les questions clés

Les consignes qui comportent les mots énonciation, situation d’énonciation, énoncé, locuteur, narrateur, destinataire.

Qui parle ? À qui s’adresse-t-il ?

Tous les sujets d’écriture.

A Qu’est-ce que la situation de communication ?

 La situation de communication est la situation dans laquelle on communique avec quelqu’un d’autre.

 Pour définir cette situation, on se pose les questions suivantes : qui communique avec qui ? dans quel but ? par quel moyen ? dans quelles circonstances (, quand) ?

 On peut communiquer par le langage mais également par des gestes, des attitudes, des images (communication non verbale).

B Qu’est-ce que la situation d’énonciation ?

La situation d’énonciation est une situation de communication dans laquelle des interlocuteurs produisent un message oral ou écrit par le langage.

Le président de la République adressant un discours aux députés correspond à une situation d’énonciation.

C Comment caractériser une situation d’énonciation ?

Éléments

Questions à se poser

Le locuteur ou émetteur (celui qui produit le message)

Qui parle ? Qui écrit ?

Indices : pronoms et déterminants de la 1re personne ; marques de subjectivité  ; niveau de langue .

Le destinataire ou récepteur (celui à qui est destiné le message)

À qui ?

Indices : noms en apostrophe ; pronoms et déterminants de la 2e personne.

L’énoncé ou message

Quoi ? À quel sujet ?

Indices : champ lexical dominant.

Le but du message

Dans quel but : émouvoir ? informer ? convaincre ?

Indices : type et registre du texte  ; type des phrases.

Le contexte 
ou les circonstances 
(le lieu et le temps 
de l’énoncé)

Où et quand est produit l’énoncé ?

Indices : marques de l’espace ou du temps ;

temps des verbes (présent d’énonciation, passé composé, futur…).

D Comment savoir si un texte porte 
des marques de la situation d’énonciation ?

 Un texte porte des marques de la situation d’énonciation si on peut repérer dans le texte :

– (1) des indices de présence du locuteur  ;

– (2) des indices de présence du récepteur ;

– (3) des indices sur le lieu et le temps où a été prononcé ou écrit le texte.

Chère amie (2), je (1) vous (2) écris en ce jour de l’an (3) de ma retraite genevoise (3), moi (1) votre ami de toujours…

 On dit alors que le texte est relié à la situation d’énonciation.

E Comment respecter la situation d’énonciation 
dans un travail d’écriture ?

 Un sujet d’écriture indique les éléments de la situation d’énonciation à respecter. Avant de le traiter, vous devez être très attentif à ces indications.

 Voici un exemple.

Un de vos amis [locuteur] vient de visiter un pays en développement. À son retour [circonstances], il écrit un article dans le journal du collège [destinataire] pour raconter son voyage [message] et créer un élan de solidarité pour les plus pauvres [but]. Écrivez cet article.

Voici les différents éléments dont il faut tenir compte :

– le locuteur : vous devez vous mettre à la place de votre ami et employer la première personne du singulier ;

– le destinataire : vous vous adressez à des collégiens à la deuxième p­ersonne du pluriel ;

– les circonstances : vous devez faire référence au voyage que vient ­d’effectuer votre ami.