La tragédie et la comédie au XVIIe siècle

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : La tragédie et la comédie au XVIIe siècle : le classicisme
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
La tragédie et la comédie au?XVIIe?siècle
 
 

FB_Bac_98609_Fra2_TT_023

23

63

3

Le théâtre connaît un âge d’or au XVIIsiècle. Les auteurs les plus célèbres de cette époque sont presque tous dramaturges : Corneille, Molière et Racine ont écrit parmi les plus belles pages de l’histoire théâtrale.

Comment ont-ils contribué à définir les principes des deux grands genres que sont la tragédie et la comédie ? Quelles sont les particularités du théâtre classique ?

1Les spécificités du texte théâtral

AUn texte fait pour être vu

? Il faut au préalable définir ce qui distingue le genre dramatique des autres grands genres littéraires.

?Le théâtre est fait pour être vu plus que pour être lu. À ce titre, le texte d’une pièce diffère d’un poème, d’un roman ou d’un essai?: le fait d’être écrit pour être représenté et mis en scène engage un certain nombre de spécificités.

BLes questions qui se posent

? En quoi le théâtre se distingue-t-il des autres genres littéraires ? Comment le texte prévoit-il les conditions de sa propre représentation ? Nous le verrons en abordant les caractéristiques du texte de théâtre, en distinguant en particulier les didascalies des dialogues et des monologues.

? Comment la pièce de théâtre est-elle construite ? Quels principes d’organisation la régissent ? Le xviisiècle a largement fixé pour la pièce de théâtre un modèle que nous décrirons dans la section consacrée à la structure de la pièce classique.

? Quelles sont les particularités du personnage de théâtre ? Pourquoi faut-il le considérer comme une force agissante, plutôt qu’un individu à la psychologie réaliste ? Tel est l’objet de la fiche22, qui s’intéresse au schéma actantiel.

2Les grands genres du théâtre au XVIIsiècle

? Le théâtre duxviiesiècle se résume essentiellement à la comédie et à la tragédie. Quelles sont leurs caractéristiques respectives ? Comment se définissent-elles, notamment dans leur opposition ? Quels sont leurs sous-genres et leurs principaux auteurs ?

? La comédie classique exploite des ressources très variées, et s’incarne dans des modèles très différents : quels sont les procédés qui, de la farce à la comédie de mœurs, font rire les spectateurs ? 

? Le genre tragique, au xviisiècle, hésite entre tragi-comédie baroque et tragédie classique. Quelles sont les différences entre ces deux formes ? Quels sont les éléments qui font de la tragédie le grand genre du siècle ? 

3Le théâtre classique et les règles

? Le théâtre du xviisiècle est indissociable du classicisme, brève période (seconde moitié du siècle) pendant laquelle les écrivains français ont recherché la mesure, la pureté et le naturel.

? Les genres littéraires ont ainsi été codifiés, en particulier le théâtre qui gagne même une dimension morale : au nom de l’utilité du spectacle, les dramaturges cherchent à délivrer un enseignement aux spectateurs. La comédie dénonce les ridicules et tourne en dérision les défauts humains, la tragédie édifie par le spectacle terrifiant des déchéances que les passions provoquent.

? Nous verrons donc quelles sont les règles que le classicisme a peu à peu imposées au théâtre : à quoi sert la règle des trois unités ? Qu’appelle-t-on les bienséances ?