La valeur financière

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re STMG | Thème(s) : Peut-on mesurer la contribution de chaque acteur à la création de valeur ?

A La valeur financière fondée sur le revenu

Pour mesurer la valeur financière créée par une entreprise vis-à-vis de son revenu, la comptabilité met à disposition un outil : le compte de résultat. Celui-ci présente la création ou la destruction de valeur générée par une entreprise au cours d’un exercice comptable (une année de date à date), en présentant et en comparant l’ensemble des produits et des charges de l’entreprise.

Le compte de résultat permet donc de rendre compte de l’activité économique de l’entreprise sous la forme de 2 colonnes à travers :

 les charges : elles correspondent à une diminution du résultat de l’entreprise (un appauvrissement) ; ce sont les emplois ou les consommations définitifs de l’entreprise (les achats de matières premières, de fournitures, de marchandises…). C’est la colonne de gauche ;

 les produits : ils correspondent à une augmentation du résultat de l’entreprise (un enrichissement) ; ce sont les ressources ou revenus définitifs de l’entreprise (en grande majorité le produit de ses ventes). C’est la colonne de droite sur le modèle de compte de résultat présenté page suivante.

Il existe 3 formes de charges et produits :

Tableau de 4 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 4 lignes ;Ligne 1 : Types de charges et de produits; Définition; Ligne 2 : Exploitation; Charges et produits relevant de l’activité normale de l’entreprise : achats de matières premières, factures énergétiques, ventes de produits finis…; Ligne 3 : Financier; Toutes opérations financières menées avec les banques ou les placements financiers : remboursements d’emprunts, intérêts perçus…; Ligne 4 : Exceptionnel; Opérations de nature inhabituelle, qui n’entrent pas dans le fonctionnement normal de l’activité comme la vente d’une machine ou le paiement d’une grosse amende…;

Pour calculer le résultat de l’entreprise ou sa valeur financière fondée sur le revenu, il faut calculer le total des produits de l’entreprise auxquels on soustrait le total des charges :

 si le résultat est positif, l’entreprise réalise un bénéfice ; on inscrit celui-ci dans la colonne des charges ;

 si le résultat est négatif, l’entreprise enregistre des pertes de bénéfice ; on les inscrit dans la colonne des produits.

13368_Gestion_F07_02

Modèle de tableau de compte de résultat

B La valeur financière fondée sur le patrimoine

Afin de mesurer la valeur financière d’une entreprise fondée sur son patrimoine, les comptables utilisent le bilan. Celui-ci est souvent comparé à une photographie du patrimoine de l’entreprise à une date donnée. Il est essentiellement utilisé afin de connaître la valeur de la société et de s’assurer de sa solvabilité. Il sert également à piloter des analyses internes.

Pour garantir la transparence et la véracité des bilans, ceux-ci doivent généralement être certifiés par un commissaire aux comptes.

Un bilan comptable est donc un document qui synthétise à un moment donné ce que l’entreprise possède, appelé l’« actif » (machines, terrains, immeubles, stocks, etc.) et ses ressources, appelées le « passif » (capital, réserves, crédits, etc.).

L’actif et le passif sont dissociés dans un tableau à deux colonnes et leurs éléments sont classés de manière standardisés :

 les éléments d’actif sont classés par ordre de liquidité croissante : de l’actif immobilisé à plus de 1 an vers l’actif qui a pour vocation à être immobilisé le moins longtemps possible. Plus un actif est « liquide », plus il est possible de le convertir en apport financier ;

13368_Gestion_F07_03

 les éléments de passif sont classés par ordre d’exigibilité croissante : on classe les éléments en fonction du délai auquel l’entreprise doit rembourser les différentes sommes. On commence par les capitaux propres qui ont un degré d’exigibilité extrêmement faible (ils n’ont en général pas vocation à être rendus aux actionnaires), puis les dettes financières (emprunts à rembourser aux banques sur un plus ou moins long terme), pour finir par les dettes à payer aux fournisseurs qui doivent être réglées généralement au plus tard dans les 3 mois.

Tableau de 3 lignes, 4 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : Actif; Passif; Ligne 2 : Actif immobilisé; On parle d’immobilisations : l’ensemble des biens durables détenus par une entreprise sur plus d’un exercice comptable et qui ne sont pas destinés à la revente.Ces biens représentent des investissements engagés afin de développer l’activité et la compétitivité de l’entreprise.; Capitaux propres; Ils sont composés :- du capital : apport des associés et/ou des actionnaires ;- des réserves : cumul des résultats antérieurs non distribués ;- du résultat de l’entreprise.; Ligne 3 : Actif circulant; Éléments qui n’ont pas pour vocation d’être détenus par l’entreprise pendant plus d’un exercice comptable.Il peut s’agir, par exemple, de stocks qui ont pour vocation d’être vendus.; Dettes; Ensemble des sommes que l’entreprise doit à plus ou moins long terme aux banques, organismes financiers et fournisseurs.;

Le bilan permet de calculer l’actif net comptable, c’est-à-dire la valeur patrimoniale de l’entreprise à un instant donné. Cette part de l’actif appartient donc aux associés et aux actionnaires qui cherchent souvent à l’accroître afin de valoriser leur investissement. Le calcul de l’actif net comptable permet également de vérifier la solvabilité de l’entreprise ou, autrement dit, sa capacité à rembourser ses dettes.

Tableau de 1 lignes, 1 colonnes ;Corps du tableau de 1 lignes ;Ligne 1 : Actif net comptable = total des actifs – total des dettes (passif exigible);

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.