Le champ lexical

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Le lexique
 

les questions clés

Quel est le champ lexical dominant dans le texte ?

À quel champ lexical appartiennent les mots « … » ?

Relevez des mots ou expressions appartenant au champ lexical de « … ».

A Qu’est-ce qu’un champ lexical ?

orthographe Le mot champ s’écrit sans s au singulier !


Au pluriel, on écrit : des champs lexicaux.

 C’est l’ensemble des mots qui se rapportent à un même thème, à un même domaine, à une même notion.

 

Champ lexical de la montagne : vallée, pic, sommet, col, montée, neige, forêt, torrent, etc.

 Dans un texte, un champ lexical forme un réseau de mots qui participe à son unité.

 

« […] la réserve prussienne paraît vers Saint-Lambert à six heures du soir ; une nouvelle et furieuse attaque est donnée au village de la Haie Sainte ; Blücher survient avec des troupes fraîches, et isole du reste de nos troupes déjà rompues les carrés de la garde impériale. Autour de cette phalange immobile, le débordement des fuyards entraîne tout parmi des flots de poussière, de fumée ardente et de mitraille […] »

François René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe.

Les mots en couleur relèvent du champ lexical de la guerre.

remarque Un champ lexical peut comporter des mots de classes grammaticales variées . Ces mots ne sont pas des synonymes .

 

Champ lexical de l’eau : mouiller (verbe), pluie (nom), humide (adj.), hydraulique (adj.), etc.

B À quoi sert d’étudier un champ lexical dans un texte ?

Cela sert à repérer le thème principal ou les thèmes importants du texte. Ainsi le texte de Chateaubriand cité en page précédente a pour thème principal la guerre.

notez bien

Un même texte peut comporter plusieurs champs lexicaux qui se combinent.

C’est un trou de verdurechante une rivière

Accrochant follement aux herbes des haillons

D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,

Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,

Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,

Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,

Pâle dans son lit vert où la lumière pleut. […]

Arthur Rimbaud, « Le dormeur du val ».

98623_F15_doc01

Dans les deux premières strophes de ce poème, quatre champs lexicaux se combinent : ils donnent l’impression que le jeune soldat est en parfaite harmonie avec une nature généreuse et riante. La fin du poème révèle que le soldat est mort, ce qui donne un tout autre éclairage à ces deux strophes.

C Un conseil pour les travaux d’écriture

Avant de commencer à rédiger, constituez-vous une « réserve » de mots qui tournent autour du thème principal du sujet à traiter : ils vous éviteront des répétitions et enrichiront votre travail d’écriture.

 

Sujet : « Vous avez eu un jour une très grande peur. Racontez. »

Vous pouvez constituer une réserve de mots qui appartiennent au champ lexical de la peur : panique, effroi, terrorisé, effrayer, effrayant, terrifiant, anxieusement, s’angoisser, trembler, frissonner, palpitations, sueur froide, tressaillir, être pétrifié…