Le Cheval majeur, Raymond Duchamp-Villon (1914)

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : 1870-1930 : De la Belle Époque aux années folles
 

Présentez Le Cheval majeur de Raymond Duchamp-Villon : évoquez son contexte de création, puis décrivez l’œuvre elle‑même avant d’en donner une interprétation personnelle.

05275_FB_EO_F45

Raymond Duchamp-Villon, Le Cheval majeur, 1914. Collection privée et Centre Georges Pompidou, Paris. Bronze.
Dim. : 150 × 97 × 153 cm. 550 kg.

1 Situer l’œuvre

 Raymond Duchamp-Villon (1876-1918) est un artiste autodidacte qui a exposé très vite. Attiré par la sculpture monumentale, il a voulu renouveler le mouvement cubiste avec un groupe d’artistes réunis au sein de la Section d’or.

 Ensemble, en se référant au Nombre d’or antique qui régissait les proportions idéales, ils ont exposé leurs œuvres de 1912 à 1914.

 Raymond Duchamp-Villon réalise Le Cheval majeur en plâtre en août 1914, au moment où la guerre éclate, dans un contexte marqué par l’industrialisation.

2 Analyser l’œuvre

A Les différentes versions

Le Cheval majeur a été réalisé en plusieurs versions, avec des dimensions et des matériaux divers : Raymond Duchamp-Villon conçoit un petit cheval en plâtre, de 44 cm de hauteur, en 1914, avant de mourir à la guerre.

 Ce sont ses frères qui réalisent de manière posthume la sculpture aux dimensions monumentales dont il rêvait : haute de 1,50 m, elle est alors coulée en bronze puis en acier.

B Les formes

 Les formes, réalisées après de nombreuses esquisses, sont épurées. Des formes géométriques arrondies se mêlent à d’autres plus rectilignes.

 On distingue la tête, la crinière et les sabots du cheval mais aussi des bielles et des pistons.

3 Interpréter l’œuvre

 Cette œuvre est au croisement des esthétiques cubiste et futuriste. Elle exprime la synthèse entre la force animale et la robustesse de la machine. Elle est ainsi le reflet de l’époque de la deuxième révolution industrielle et du début de la Grande Guerre.

 L’industrialisation inspire d’autres sculpteurs de l’époque, comme Boccioni, ou le frère de l’artiste, Marcel Duchamp.

Pour ouvrir et conclure

Au début du xxe siècle, d’autres jeunes sculpteurs innovent et s’éloignent de la sculpture du maître Rodin.

Constantin Brâncuşi (1816-1956). Il utilise le marbre et le bronze, estompe les traits, élimine les détails. Voir par exemple La Muse endormie, 1909 ( bit.ly/Oral3e_p96a).

Umberto Boccioni (1882-1916). Son œuvre Formes uniques de continuité dans l’espace (1912) rappelle Le Cheval majeur par la force et la vitesse du mouvement ( bit.ly/Oral3e_p96b).

Marcel Duchamp (1887-1968). Influencé par la modernisation de la société, il pense que le seul choix de l’artiste suffit à faire d’un objet une œuvre d’art. Voir par exemple : Roue de bicyclette, 1913 ( bit.ly/Oral3e_p96c).