Le choix des indicateurs

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re STMG | Thème(s) : Comment évaluer les objectifs et les pratiques ?

La mesure de l’atteinte des objectifs stratégiques nécessite la définition d’un ou plusieurs indicateurs dont il convient de vérifier : la pertinence par rapport aux objectifs ; la variété ; la possibilité d’une évaluation dans le temps et dans l’espace et l’appropriation par les acteurs concernés.

Le choix des indicateurs doit par exemple permettre d’analyser le nombre de conflits internes et leurs origines.

Le contrôle stratégique permet aux plus hauts dirigeants d’évaluer les stratégies retenues et leur mise en œuvre. Sont notamment analysés les résultats globaux de l’entreprise et leur évolution, les structures et l’organisation destinées à atteindre les principaux objectifs.

Le système d’information de l’organisation fournit aux dirigeants un certain nombre d’indicateurs qui leur permettent de contrôler l’activité de l’organisation et d’envisager d’éventuelles actions correctives :

Principales catégories d’indicateurs

Tableau de 2 lignes, 4 colonnes ;Corps du tableau de 2 lignes ;Ligne 1 : Indicateurs financiers; Indicateurs relatifs à la production; Indicateurs sociaux; Indicateurs environnementaux; Ligne 2 : Coût de revient des produitsÉvolution du chiffre d’affairesRentabilité des investissements; Délais de production et d’acheminement des produitsNiveau des stocksNombre et durée des arrêts de production…; Pyramide des âgesAccès à la formation professionnelleTaux d’absentéisme…; Actions destinées à préserver l’environnementComparaison des performances de l’organisation par rapport à celles de ses principaux concurrents…;

L’organisation peut également, dans certains cas, mettre en œuvre des systèmes d’autorégulation permettant de traiter les dysfonctionnements sans intervention de la direction.

Focus sur…

Les critères d’évaluation des décisions stratégiques

Parmi les critères d’évaluation des décisions stratégiques, il est possible de distinguer :

les critères quantitatifs : analyse de la productivité (efficacité des facteurs de production), calcul de la rentabilité (rapport entre un résultat obtenu et les moyens matériels et financiers mobilisés pour l’obtenir), comparaison d’indicateurs quantitatifs variés (coût kilométrique de

réalisation d’une route pour une entreprise de travaux publics, impact d’une campagne anti­tabac sur la consommation de cigarettes pour le ministère de la Santé, évolution du nombre d’adhérents à une association suite à une réorientation stratégique de ses activités, etc.) ;

les critères qualitatifs : ces critères, plus subjectifs, permettent par exemple d’évaluer la performance environnementale et sociétale d’une organisation, l’évolution de l’image d’une entreprise ou le degré de satisfaction des usagers d’un service public.

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.