Fiche de révision

Le circulation de l'information

Malgré la consommation et la production permanentes de diverses molécules par les cellules, la composition du milieu intérieur reste stable : cette homéostasie est permise par une régulation très fine des paramètres du milieu intérieur.

L'interrelation entre appareils implique donc une communication entre les cellules afin d'adapter l'activité de chaque organe aux besoins de l'organisme. 2 moyens de communication sont utilisés pour assurer l'homéostasie : la communication nerveuse et la communication hormonale.

Définitions

Milieu intérieur : ensemble des liquides dans lesquels baignent les cellules, c'est-à-dire le plasma et la lymphe.

Homéostasie : état d’équilibre dynamique des paramètres physiques et chimiques de l’organisme. Exemples : pH, température, taux sanguin en glucose.

Les caractéristiques des communications hormonale et nerveuse

Tableau de 5 lignes, 3 colonnes ;Corps du tableau de 5 lignes ;Ligne 1 : ; Système endocrinien; Système nerveux; Ligne 2 : Cellule impliquée; Cellule endocrine; Neurone; Ligne 3 : Molécule impliquée; Hormone; Neurotransmetteur; Ligne 4 : Mode de circulation de l'information; Sang; Nerf; Ligne 5 : Rayon d'action de la molécule; Long (action à distance); Très court;

Définition

Hormone : molécule sécrétée par une cellule endocrine et transportée par voie sanguine jusqu'à une cellule cible dont elle modifie l'activité.

15492_P2_27

Le sang, lien entre chaque cellule et le milieu extérieur

15492_P2_29

La communication hormonale

15492_P2_30

La communication nerveuse

#schéma

Les deux modes de communicaton dans l'organisme

foucherconnect.fr/19pbst2s12

Pour lire la suite

Je m'abonne

Et j'accède à l'ensemble
des contenus du site