Le contexte institutionnel du domaine professionnel

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries tertiaires | Thème(s) : Le contexte économique de l'activité professionnelle

Le rôle des organisations professionnelles est de soutenir, d’accompagner et de contrôler l’activité économique.

1 Les organisations professionnelles


Les organisations professionnelles sont des groupements constitués de personnes qui exercent des métiers identiques ou une même profession.

Rôle

 Défendre les intérêts de la profession et contribuer à promouvoir leur rôle économique et social auprès de l’ensemble de leurs partenaires (pouvoirs publics, Parlement, administrations…).

 Représenter la profession auprès des pouvoirs publics, des administrations, des médias, des organisations patronales (Medef, CGPME) et d’autres instances de la branche.

 Apporter une information et une analyse d’ordre juridique, social et économique aux adhérents.

On différencie :

- les regroupements de salariés : organisations salariales, syndicats (exemples : CFE-CGC, CFDT, CGT, CFTC, FO) ;

- les regroupements d’employeurs, qui peuvent prendre des noms divers : fédération, syndicat, chambre, ordre, union ou association (exemples : Medef, CGPME, FNSEA…).

Un syndicat peut négocier et signer des accords collectifs.

2 Les chambres professionnelles


 Ce sont des établissements publics chargés de la représentation des intérêts des organisations. Elles proposent des services personnalisés et participent à la gestion d’équipements collectifs (exemples : aéroports, ponts…).

 Elles jouent un rôle important dans l’organisation et la mise en œuvre de l’apprentissage et de la formation professionnelle.

 Les chambres professionnelles ou chambres consulaires sont spécialisées.

Les chambres de commerce et d’industrie (CCI)

Les chambres de métiers

Les chambres d’agriculture

 Elles aident les entreprises du commerce, de l’industrie et des services à s’installer et à se développer.

 Elles tiennent le centre de formalités des entreprises (CFE).

 Elles sont au service des artisans.

 Elles tiennent le répertoire des métiers et le centre de formalités des entreprises artisanales.

Elles représentent les intérêts des exploitants agricoles.

3 Les administrations publiques


 Les administrations publiques sont les partenaires incontournables des entreprises. Elles fournissent des services non marchands et effectuent des opérations de redistribution des richesses.

 L’État et les organismes publics (exemples : Pôle Emploi, Insee, inspection du travail) mettent en œuvre les politiques nationales, encadrent l’activité professionnelle et soutiennent le développement économique. Cependant, l’État intervient aussi pour contrôler et réguler l’activité économique.

 Les collectivités territoriales (communes, groupements de communes, départements, régions) aident les entreprises à s’implanter et à se développer. Les régions concourent à l’organisation de l’apprentissage et de la formation professionnelle.

Pour aller plus loin

Le réseau des CCI, en quelques chiffres…

 Un réseau de 163 établissements publics de niveau national, régional et local :

 135 chambres de commerce et d’industrie territoriales (CCIT) ;

 27 chambres de commerce et d’industrie de région (CCIR) ;

 1 CCI France.

 Une activité prolongée à l’international par 112 chambres de commerce et d’industrie françaises à l’international (CCIFI) réparties dans 82 pays.

www.cci.fr