Le crédit et le surendettement

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries industrielles - Séries tertiaires | Thème(s) : Environnement économique et protection du consommateur
 

De nombreux ménages ont recours au crédit pour le financement d’une maison, d’un véhicule, mais aussi pour faire face à des dépenses de consommation courante. Le cumul de crédits peut conduire au surendettement.

1 Les différentes formes de crédit

 Le crédit est l’opération permettant à un consommateur d’obtenir d’un établissement de crédit le versement d’une somme d’argent pour l’acquisition d’un bien. L’emprunteur s’engage à rembourser par mensualités la somme empruntée à laquelle s’ajoutent les intérêts, les frais de dossier et d’assurance.

 Il existe 2 types de crédits à la consommation :

- le crédit affecté, qui finance un bien défini (voiture, cadeau, voyage…) ;

- le crédit non affecté, dont le montant est à la libre utilisation de l’emprunteur. Il s’agit des « prêts personnels » et des « crédits renouvelables ».

2 Les formalités pour obtenir un crédit

Le crédit à la consommation est réglementé. Les établissements financiers qui accordent un crédit doivent remettre à l’emprunteur une offre de contrat de crédit détaillée valable minimum 15 jours. Après signature, l’offre de contrat de crédit devient définitive ; un délai de réflexion de 14 jours permet à l’emprunteur de se rétracter. À l’issue de ce délai, sans dénonciation du contrat, le prêt est accordé et les fonds mis à disposition de l’emprunteur.

3 L’endettement et le surendettement

 L’endettement est la situation d’une personne qui a une ou plusieurs dettes qu’elle rembourse régulièrement.

 Le surendettement est la situation d’une personne qui a une ou plusieurs dettes et qui est dans l’impossibilité de les rembourser, ses charges étant plus importantes que ses revenus. On distingue :

- le surendettement actif : situation consécutive à un usage immodéré du crédit (trop de crédits, mauvaise gestion du budget, logement trop onéreux…) ;

- le surendettement passif : situation de surendettement consécutive à des accidents de la vie (licenciement, chômage, décès…).

 En cas de surendettement, et pour des dettes non professionnelles (prêt, arriérés de loyers…), le débiteur doit faire appel à la commission de surendettement située dans une agence de la banque de France pour trouver des solutions au règlement des créances.

Vous ne pouvez plus payer vos crédits, vos factures, vos loyers ?

13536_C15_01

 Pour éviter le surendettement, il faut évaluer sa capacité de remboursement qui ne doit pas dépasser 33 % de ses revenus, ne pas cumuler les crédits et être attentif lors d’une demande de crédit au taux annuel effectif global (TAEG) proposé.

Remarque

Les crédits renouvelables ont des taux particulièrement élevés.