Fiche de révision

Le lissage d'une tension électrique

La tension de sortie d'un redressement est positive mais non continue. On utilise un dipôle capacitif, le condensateur, capable de stocker de l'énergie, afin de lisser cette tension en diminuant l'ondulation pour la rendre presque continue. On branche le condensateur C en parallèle sur le dipôle résistif R.

Attention

Certains condensateurs sont polarisés, c'est-à-dire qu'ils ont un sens de branchement

La capacité C d'un condensateur s'exprime en farad (F). On utilise plutôt les sous-multiples : le microfarad (1 µF = 10–6F), le nanofarad (1 nF = 10–9F) et le picofarad (1 pF = 10–12F).

La tension moyenne augmente avec la capacité C du condensateur. Plus la capacité du condensateur est élevée, plus le taux d'ondulation diminue :

Image dont le contenu est C1C2 > C1C3 > C2 > C1; Fin de l'image

Remarque

En électronique, on utilise des tensions continues sans ondulation : on complète alors le circuit avec un régulateur.

Pour lire la suite

Je m'abonne

Et j'accède à l'ensemble
des contenus du site