Fiche de révision

Le projet européen depuis le traité de Maastricht

En bref Les élargissements successifs de l'Union européenne s'accompagnent d'un approfondissement de la logique communautaire, mais au prix de la mise en place d'une Europe à plusieurs vitesses.

ILes enjeux d'une Europe élargie

1 De nouveaux candidats

En 1995, l'UE s'élargit à trois nouveaux États : l'Autriche, la Finlande et la Suède. Pour les pays candidats d'Europe de l'Est, des critères politiques (institutions démocratiques) et économiques (économie de marché) sont fixés.

2 L'euro

La Banque centrale européenne (BCE) est créée en 1998. Elle est chargée d'émettre la monnaie unique européenne, l'euro, mise en circulation dans 11 pays en janvier 2002.

Mot clé

Institution monétaire de l'Union européenne, la Banque centrale européenne est en charge de l'émission de l'euro. Elle siège à Francfort (Allemagne).

La zone euro concerne aujourd'hui 19 pays de l'UE. Devenu la deuxième devise internationale derrière le dollar américain, l'euro facilite les échanges et renforce l'influence économique de l'UE dans le monde.

3 Schengen, un espace de libre circulation des personnes

En 1995, 7 pays signataires de la convention de Schengen (1985) mettent en place un espace de libre circulation des personnes. Celui-ci prévoit la suppression des contrôles aux frontières intérieures et un renforcement des contrôles aux limites extérieures de l'UE.

IIUne Europe à dimensions variables

1 L'Europe-continent

En 2004, huit pays d'Europe de l'Est et deux d'Europe du Sud intègrent l'UE. En 2007, c'est au tour de la Bulgarie et de la Roumanie, suivies en 2013 par la Croatie. L'Union compte alors 28 pays et 514 millions d'habitants.

Les élargissements ont pour but d'étendre la zone de stabilité et de paix à une large partie du continent, de stimuler la croissance économique et les échanges, et de renforcer la place de l'UE dans les affaires mondiales.

2 Une Europe à plusieurs vitesses

Les élargissements soulèvent des difficultés et de nouveaux défis, les retards en matière de développement économique et social des nouveaux entrants étant importants.

IIIDes solutions longtemps différées

1 La réorganisation des institutions communautaires

Le traité de Lisbonne (2009) augmente les pouvoirs du Parlement européen, dorénavant en charge de l'élection du président de la Commission européenne.

Un poste de président du Conseil européen, élu par le Conseil des chefs d'État et de gouvernement, est créé, ainsi que celui de Haut représentant de l'Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité.

2 L'UE en crise

Depuis la fin des années 2000, la crise grecque, la crise migratoire et la montée de l'euroscepticisme suscitent des tensions. Celles-ci culminent en juin 2016, lorsque les Britanniques votent pour une sortie de l'UE (Brexit), effective en janvier 2021.

La montée en puissance de gouvernements illibéraux, qui remettent en cause les libertés individuelles (Pologne, Hongrie), suscite des sanctions financières de l'UE.

Zoom

La construction européenne

07830_CH03_C_08

Pour lire la suite

Je m'abonne

Et j'accède à l'ensemble
des contenus du site