Le risque chimique

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries tertiaires - Séries industrielles | Thème(s) : Effets physiopathologiques des risques professionnels et prévention

Omniprésents sur les lieux de travail, les produits chimiques passent parfois encore inaperçus. Pourtant, certains d’entre eux peuvent avoir des effets négatifs sur l’homme et son environnement. Repérer les produits, les mélanges ou les procédés chimiques dangereux et connaître leurs effets, constituent une première étape avant la mise en œuvre des moyens de prévention adaptés.

1 L’identification du risque chimique au travail


 Les produits chimiques se présentent sous forme solide, liquide ou gazeuse.

 Ils sont utilisés de façon délibérée en tant que substances ou plus fréquemment en tant que mélanges : analyse en laboratoire, traitement de surface, dégraissage, nettoyage… ;

Définitions

 Substances : éléments chimiques présents à l’état naturel ou produits industriellement (exemple : acide chlorhydrique).

 Mélanges : produits composés d’au moins 2 substances (exemple : vernis).

 Ils sont émis par une activité ou un procédé (combustion, dégradation…) sous forme de poussières, fumées, vapeurs, gaz ou brouillards : sciage, gaz d’échappement…

 Les dangers des produits chimiques commercialisés sont identifiés sur les étiquettes d’emballage et dans la fiche de données de sécurité communiquée par le fournisseur du produit par :

- des pictogrammes de danger qui distinguent 3 types de danger :

PB_Bac_13536_PSEpro_TT_10_doc1

- des informations sur la nature du danger à partir d’une phrase descriptive. Pour les dangers concernant la santé, le type d’effets et les voies de pénétration du produit dans l’organisme sont précisés (exemple : H330 mortel par inhalation).

2 Les voies de pénétration des produits chimiques et leurs effets physiopathologiques


PB_Bac_13536_PSEpro_TT_10_doc2

Les effets sont nombreux. Ils peuvent être :

- immédiats dans le cas d’une intoxication aigüe (exemples : brûlures, asphyxie, vomissements…) ;

- différés dans le cas d’une intoxication chronique (exemples : cancer, stérilité,…).

Définitions

 Intoxication aiguë : absorption ou inhalation d’une dose très importante d’un produit chimique en une ou plusieurs prises très rapprochées.

 Intoxication chronique : absorption ou inhalation d’un produit chimique à des doses très faibles sur une longue durée.

3 Les mesures de prévention


 Des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) à ne pas dépasser ont été fixées pour prévenir la survenue de pathologies dues à l’exposition aux polluants présents sur les lieux de travail. On distingue 2 types de VLEP :

- la valeur limite de moyenne d’exposition (VME) destinée à protéger des effets à long terme ;

- la valeur limite d’exposition à court terme (VLCT) destinée à protéger des effets des pics d’exposition.

 Les moyens de prévention sont :

- la maîtrise du risque (choisir un produit chimique moins dangereux…) ;

- la protection collective (ventilation et assainissement de l’air, système clos, mécanisation, encoffrement …) ;

- les mesures d’organisation du travail (réduire l’exposition aux produits…) ;

- les équipements de protection individuelle (masque respiratoire, gants…) ;

- la formation et l’information de l’utilisateur (étiquette, signalisation des risques, mesures d’hygiène …).

Définition

Valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) à un produit chimique

Elle représente la concentration dans l’air que peut respirer une personne pendant un temps déterminé sans risque pour sa santé.

Zoom

L’étiquette figure sur le récipient d’origine. Elle doit être reproduite sur les nouveaux emballages en cas de transvasement ou de reconditionnement de produit et donner les informations suivantes :

13536_C30_03_stdi