Le rôle des enzymes dans la digestion des glucides

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Glycémie et diabète
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Le rôle des enzymes dans la digestion des glucides

FB_Bac_98621_SvtT_S_060

60

xx

5

1Transformation des glucides complexes au cours de la digestion

 Les glucides représentent une part importante de l’alimentation humaine et ont pour but d’apporter de l’énergie à notre organisme.

 On distingue les glucides complexes (comme l’amidon, présent dans le pain), et la cellulose (présente dans les fruits et légumes). Ce sont des molécules de grande taille qui devront être transformées en glucides simples, tel le glucose, afin d’être absorbés par la muqueuse intestinale et passer dans le sang. Cette transformation est une hydrolyse, elle s’effectue au cours de la digestion et nécessite l’intervention d’enzymes présentes dans les sécrétions digestives.

2La double spécificité des enzymes digestives

 Les enzymes sont des protéines dont le rôle est de catalyser, c’est-à-dire d’accélérer, des transformations chimiques : on parle de biocatalyseurs.

 Elles agissent à faible dose, on les retrouve à la fin de la réaction et elles fonctionnent dans des conditions qui sont particulières à chacune d’entre elles. Par exemple, l’enzyme de la salive, appelée amylase salivaire, permet l’hydrolyse de l’amidon à une température d’environ 37 degrés et à un pH de 7. Si les conditions ne sont pas optimales, l’enzyme devient moins active et parfois même inactive.

 Les enzymes digestives ont toutes une spécificité dans leur action de biocatalyseur, et cette spécificité est double :

– spécificité de substrat : une enzyme ne peut agir que sur un seul substrat, ce dernier étant la molécule dont l’enzyme catalyse la transformation. Par exemple l’amylase salivaire n’agit que sur l’amidon ;

– spécificité d’action : sur son substrat, une enzyme ne peut catalyser qu’un seul type de réaction chimique. Par exemple, l’amylase salivaire ne catalyse que la réaction d’hydrolyse de l’amidon.

Doc. 1 La double spécificité des enzymes.

3Structure spatiale de l’enzyme et catalyse enzymatique

 La double spécificité d’une enzyme est due à la configuration spatiale de son site actif, petite zone en creux dont la forme est parfaitement complémentaire avec le substrat de l’enzyme. Celui-ci se place dans le site actif de l’enzyme, formant un complexe enzyme-substrat, étape indispensable permettant le déroulement de la réaction chimique. Une fois que la réaction chimique a eu lieu, le ­complexe se dissocie, en libérant l’enzyme et le(s) produit(s) formé(s).

Doc. 2 La catalyse enzymatique.

 Lors d’une catalyse enzymatique, la vitesse de réaction de l’­enzyme augmente avec la concentration du substrat, puis atteint une valeur maximale à partir d’une concentration donnée en substrat, et la vitesse devient alors constante : cela signifie que les sites actifs sont tous occupés.

>