Le roman policier et le roman d’aventures : Gaboriau, Verne, Loti

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Le roman policier et le roman d’aventures : Gaboriau, Verne, Loti

FB_Bac_99066_Lit1_F63

63

117

5

Le genre policier naît au xixe siècle, en même temps que s’épanouit, avec Jules Verne, la vogue du roman d’aventures à dimension scientifique.

1 Le roman policier : Gaboriau, un pionnier

infoDouble Assassinat dans la rue Morgue (1841), de l’Américain Edgar Poe, marque l’origine du roman policier.

Émile Gaboriau (1832-1873), feuilletoniste au Petit Journal, est le premier représentant en France du roman policier.

L’Affaire Lerouge (1866) s’inspire d’un fait divers. La riche veuve Lerouge est retrouvée morte dans sa maison de Bougival. Tabaret, alias Tirauclair, résout l’énigme. Apparaît dans le roman l’agent Lecoq qui deviendra un inspecteur célèbre.

– […] L’assassin […] portait, ce soir-là, un chapeau à haute forme, il avait un parapluie et fumait un trabucos avec un porte-cigare…

– Par exemple ! s’écria Gévrol, c’est trop fort !

– Trop fort, peut-être, riposta le père Tabaret, en tout cas c’est la vérité. Si vous n’êtes pas minutieux, vous, je n’y puis rien, mais je le suis, moi. Je cherche et je trouve.

L’Affaire Lerouge, chapitre ii

Le Crime d’Orcival (1867) : un matin, dans la petite commune d’Orcival, deux braconniers découvrent le corps ensanglanté de la comtesse de Trémorel…

Monsieur Lecoq (1869) : un crime odieux a été commis dans un cabaret parisien mal famé. Après une filature, l’inspecteur Lecoq arrête un étrange saltimbanque…

L’essentiel sur…

les romans de Gaboriau

  • Des romans de détection : un mystère à résoudre, un enquêteur perspicace, précurseur français de Sherlock Holmes.
  • La méthode hypothético-déductive : recherche et analyse d’indices matériels, déductions, filatures…
  • La peinture de différents milieux : une critique sociale déguisée.

2 Le roman d’aventures : Jules Verne et Pierre Loti

Le roman d’aventures, mis à l’honneur par Alexandre Dumas (>fiche54), devient, avec Jules Verne, un hymne à la science et, avec Pierre Loti, une ouverture sur l’aventure, l’exotisme et le rêve.

A Jules Verne (1828-1905) : le roman de la science

Né à Nantes, Jules Verne devient agent de change à Paris. En 1862, il apporte Cinq Semaines en ballon (premier roman de la série des Voyages extraordinaires, qui comprendront soixante-cinq volumes), à l’éditeur Hetzel avec qui il signe un contrat de vingt ans.

Vingt Mille Lieues sous les mers (1870) : une expédition part à la recherche d’un monstre marin qui n’est autre qu’un sous-marin, le Nautilus, aux mains du solitaire et mystérieux capitaine Nemo.

Le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873) : un gentleman anglais, Philéas Fogg, fait le pari d’effectuer le tour du monde en quatre-vingts jours. Il part avec son domestique, Passepartout…

– Donc […] puisque c’est aujourd’hui mercredi 2 octobre, je devrai être de retour à Londres, dans ce salon même du Reform-Club, le samedi 21 décembre, à huit heures quarante-cinq du soir, faute de quoi les vingt mille livres […] vous appartiendront de fait et de droit, messieurs.

Le Tour du monde en quatre-vingts jours, chapitre iii

L’essentiel sur…

les romans de Jules Verne

  • Un hymne au progrès, accompagné d’une mise en garde contre ses dangers s’il n’est pas maîtrisé.
  • Une utilisation romanesque de la science, ressort de l’intrigue.

B Pierre Loti (1850-1923) : l’appel de la mer

info C’est à Tahiti que l’écrivain reçoit le surnom de « Loti », nom d’une fleur tropicale, qu’il adopte comme pseudonyme.

Julien Viaud, reçu à l’École navale en 1867, navigue sur toutes les mers du monde. Ses romans évoquent la Turquie (Aziyadé, 1879), l’Afrique (Le Roman d’un spahi, 1881), le Japon (Madame Chrysanthème, 1887). Mais aussi la Bretagne et la vie des marins (Pêcheur d’Islande, 1886), ou encore le Pays basque (Ramuntcho, 1897).