Fiche de révision

Le spectre d'amplitude d'un son

Contenu

A Son pur et son complexe

Un son pur a une représentation temporelle de nature sinusoïdale et donc un spectre d'amplitude contenant une raie de fréquence égale à celle du son.

15843_P1_C23_IM1_stdi15843_P1_C23_IM2_stdi

Un son complexe est un son périodique qui est la somme de signaux sinusoïdaux : son spectre d'amplitude contient donc plusieurs raies de fréquences égales à des multiples de la fréquence la plus petite, qui est la fréquence fondamentale (égale à celle du son).

15843_P1_C23_IM3_stdi15843_P1_C23_IM4_stdi

La hauteur d'un son pur ou complexe est sa fréquence en hertz (Hz), c'est donc la valeur de la fréquence fondamentale f1 et c'est aussi l'inverse de la période T en seconde (s).

B Le timbre d'un son

Lorsque deux instruments de musique différents jouent la même note (même fréquence f1), on ne perçoit pas le même son alors que la fréquence de la note jouée est la même : ils ont un timbre différent. Les deux sons ont des spectres d'amplitude différents avec la même fréquence fondamentale.

#vidéo

L'analyse spectrale d'un son

foucherconnect.fr/20pbtersti2d12

EXEMPLE

Le spectre en amplitude du mi4 (660 Hz) pour une guitare (à gauche) et pour une flûte (à droite). Les deux sons ont bien la même hauteur (660 Hz) puisque la même note est jouée. Cependant, celui de la guitare est plus riche en harmoniques : il sera perçu différemment.

Image dont le contenu est ; Fin de l'image

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner